1959

28/07/2017

Sermon : La Mosquée Al-Aqsâ nous appelle

La Mosquée Al-Aqsâ est en danger et nous appelle à l’aide. Les restrictions imposées à ceux qui désirent prier dans cette Mosquée représentent une agression inacceptable et un sacrilège en ce lieu qui fut la première orientation vers laquelle se tournaient les musulmans, et qui est le troisième lieu saint de l’Islam.

AQSA ob_1739f1_masjid-al-aqsa.jpg

L'esplanade des mosquées que le sionisme veut détruire


Il est impossible, pour tout musulman qui connaît sa religion, d’accepter l’occupation de la Mosquée Al-Aqsâ. Cela, parce que cette Mosquée est un élément de la foi musulmane. La terre bénie où elle se trouve est mentionnée plusieurs fois dans le Coran, où Dieu dit

– Glorifié soit-Il ! – :

« Et Nous le sauvâmes (Nous sauvâmes Abraham – paix sur lui –), ainsi que Lot, vers une terre que Nous avions bénie pour tout l'univers. Et Nous lui donnâmes Isaac et, de surcroît Jacob, desquels Nous fîmes des gens de bien. » (Coran, 21, 71-72)

Dieu dit aussi – Exalté soit-Il ! – : « Et (Nous avons soumis) à Salomon le vent impétueux qui, par son ordre, se dirigea vers la terre que Nous avions bénie. Et Nous sommes à même de tout savoir. » (Coran, 21, 81)

Dieu dit encore – Exalté soit-Il ! – : « Et les gens qui étaient opprimés, Nous les avons fait hériter les contrées orientales et occidentales de la terre que Nous avons bénies. Et la très belle promesse de ton Seigneur sur les enfants d'Israël s'accomplit pour prix de leur endurance. Et Nous avons détruit ce que faisaient Pharaon et son peuple, ainsi que ce qu'ils construisaient. » (Coran, 7, 137)

La Mosquée Al-Aqsâ a été spécifiquement mentionnée dans la sourate Al-Isrâ’, le voyage nocturne, où Dieu dit : « Gloire à Celui qui de nuit fit voyager Son serviteur (Muhammad) de la Mosquée Al-Harâm à la Mosquée Al-Aqsâ, dont nous avons béni l’alentour, afin de lui faire voir certains de nos signes. Il est Lui Celui qui entend et voit parfaitement. » (Coran, 17, 1)

Nous sommes d’accord avec les juifs pour considérer qu’Al-Quds – Jérusalem – occupe une place considérable : c’est une terre bénie. La terre des Prophètes tout au long de l’histoire. Cependant, les juifs veulent en faire un territoire entièrement judaïsé, alors que nous, nous voulons que ce lieu embrasse toute l’humanité. En effet, Abraham est notre Prophète. Ismaël est notre Prophète. Jacob est notre Prophète. Moïse est notre Prophète. Jésus est notre Prophète. David est notre Prophète. Salomon est notre Prophète – Dieu les couvre tous de paix et de bénédictions –.

Dieu dit ainsi dans le Coran : « Dites : "Nous croyons en Dieu et en ce qu'on a fait descendre sur nous, et en ce qu'on a fait descendre sur Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les tribus ; et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux Prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes soumis". » (Coran, 2, 136. Voir aussi 3,84)

Al-Quds appartient à tous ceux qui croient en ces Prophètes. Al-Quds nous appartient. Al-Quds appartient à l’humanité, et non pas à ceux qui prétendent se confiner à une race ou à une tribu quelconque. Non pas à ceux qui veulent détruire là-bas les églises et les mosquées, jusqu’à ce que cette terre entre dans la possession exclusive des juifs.

Or, c’est ce qui est en train d’arriver, jour après jour, à la vue de tous ! Le sionisme tue et blesse des innocents, détruit des maisons et en chasse les habitants, vole des terres, et vise la fondation du Grand Israël. Pour les colons fanatiques, il est question de démolir la Mosquée pour y bâtir leur Temple !

Et malgré cela, les dirigeants de ce mouvement sioniste restent des interlocuteurs respectables au siège de l’ONU. Par contre, ceux qui opposent à cette agression continue une résistance légitime, défendant leurs familles, leurs enfants et leurs biens, et plus important encore, défendant le lieu de leur foi, ceux-là sont des terroristes !

C’est bien ce qui doit arriver à la fin des temps : les valeurs sont inversées. La vérité devient la fausseté, et la fausseté devient la vérité. Ce qui est convenable devient blâmable, et ce qui est blâmable devient convenable.

Netanyahou – cet homme qui a commis des crimes de guerre – est reçu en Occident comme un chef d’Etat respectable. Bien plus, cet homme inspire à tous de la crainte, parce qu’il est protégé par le pouvoir du sionisme international. En revanche, vous le trouverez lui-même lâche et terrorisé par la résistance islamique. Cet homme ne tremble que devant le résistant musulman qui dit : « Lâ ilâha illa -Llâh : Il n’y a de dieu que Dieu ! Fidèles à cette parole nous vivons. Et fidèles à cette parole nous mourons. »

Bien sûr, Netanyahou tisse des liens avec des leaders arabes incompétents et tyranniques, qui se sont égarés et qui en ont égaré d’autres…Mais comment pourrait-il vaincre un jour le groupe des croyants à qui Dieu apportera toujours son aide, jusqu’au Jour de la résurrection, comme nous l’a annoncé notre Prophète (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) ?

Le Messager de Dieu a dit en effet : « Un groupe de ma communauté ne cessera de se tenir à la vérité, l’emportant sur ses ennemis et les dominant. Ceux qui s’opposent aux membres de ce groupe ne sauraient leur nuire, sinon et en leur occasionnant de dures conditions de vie et de la gêne, jusqu’à que leur vienne l’ordre divin (la victoire), alors qu’ils sont dans cette situation. » On demanda : « Ô Messager de Dieu, où sont-ils ? » Il répondit: « A la Maison d’Al-Maqdis et dans ses alentours. » » C’est-à-dire à la Mosquée Al-Aqsâ et dans ses environs. Et dans une version de ce hadith rapporté par at-Tabarânî : « Ils seront tel un récipient entre des mangeurs. »

 Or, c’est exactement la description actuelle de la situation des résistants palestiniens : ils survivent entre les agressions des sionistes et la trahison des dirigeants arabes qui cherchent à en finir avec eux !

 Ceux que décrit notre Prophète (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) dans ce hadith, ce sont eux qui sont réellement des hommes libres, qui refusent la colonisation, et qui luttent en Palestine et à Gaza.

 Nous demandons à Dieu de libérer Al-Quds ! De nous venir en aide contre les assassins, contre les criminels dont les mains sont salies par le sang des innocents.

Allâhumma âmîn !

colons fanatisés.jpg

Des colons provocateurs dont la présence inquiète les musulmans

 

 

 

 

23:58 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Je soutiendrai toujours, et ce quelle que soit sa croyance, l'opprimé face à l'oppresseur et le faible face au fort.
Que Dieu protège la Palestine et ses habitants de leurs ennemis.

Écrit par : Meliani | 03/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.