1959

  • Lettre de Hania Al-Mawri adressée à Tariq Ramadan

    Imprimer

    Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux
     
    Cher Frère Tariq,
    Que la paix soit sur toi.
     
    Je me permets de te tutoyer, car les âmes les plus nobles sont aussi les plus humbles.
    Bien que j’aie la certitude que ton isolement n’en est pas un, et que la présence de l’Un soit ton réconfort et Sa parole ton apaisement, je t’adresse ces quelques mots, modestes mais bien sincères.
    Tout au long des dernières années, j’ai pu apprécier ton engagement, ta générosité, ton intégrité et les valeurs morales qui sont les tiennes. Des qualités trop rares et qui visiblement gênent certaines «élites»…
    Dieu est plus grand!
    Les serviteurs les plus aimés de Dieu sont aussi les plus éprouvés. Je ne peux m’empêcher de penser à notre noble Prophète Youssouf (Que la paix soit sur lui), l’innocent, le patient, qui privé de sa liberté, s’en remit, confiant, au Sage, au Tout-Puissant.
    Tu as toujours été digne, tu sauras l’être dans la difficulté, par Sa Volonté.
    Malcolm X disait «I am a field negro!» (Je suis un nègre des champs!)
    Tu es le noble esclave de Celui qui tient toutes les âmes dans Sa Main.
    Nos pensées vont vers toi et ta famille, ainsi que vers tous ceux qui sont opprimés.
    Puisse Dieu accroître ta foi et t’accorder Sa Présence.
    Et puisque tu as une âme de poète, je terminerai en te disant « Le Ciel est par-dessus le toit »…
     
    Avec toute mon estime,
    Ta sœur en Islam,
    Hania Al-Mawri

  • Un message pour Tariq Ramadan

    Imprimer

    Elle est venue de la région de Besançon pour me porter à Genève cette lettre en faveur de mon frère, le Dr Tariq Ramadan. Elle l’avait écrite, disait-elle, avec d’autres membres de sa famille, tous admiratifs du Professeur qui leur avait tant apporté. Quand je lui ai dit que sa lettre était très belle, elle n’a pu s’empêcher de verser des larmes. Voici ce message, qui est aussi un message de fraternité et d’amour contre lequel les calomnies ne peuvent rien…

     

    Lire la suite

  • CYCLE CONTRE LA CENSURE

    Imprimer

     

    « Islam et laïcité, deux doctrines qui s’affrontent ? »

    par Hani Ramadan

    Samedi 24 février 2018 à 18h30

    Le Centre Islamique de Genève a le plaisir de vous accueillir au 104, rue des Eaux-Vives 1207 Genève Entrée libre, bienvenue à tous !

    Bande annonce:

    https://www.facebook.com/ramadan.hani.9/videos/2031712823529735/

  • Ecoutons Iman Ramadan

    Imprimer


    Deuxième prise de parole de l'épouse de Tariq Ramadan
    « Tariq a le droit à la présomption d’innocence. »

    https://www.facebook.com/FreeTariqRamadanCampaign/videos/1959550760740036/

    TARIQ 2.png

  • Tariq Ramadan : mille mesonges additionnés ne font pas une vérité !

    Imprimer

    Nabil Ennasri sur l'affaire Tariq Ramadan : viol ou procès politique ?

    TARIQ 2.png


    J’invite les journalistes qui se sont répandus en calomnies à écouter ces brèves paroles du Dr Nabil Ennasri, et à s’assurer de la crédibilité de leurs sources avant de dire des absurdités !

    Voir et entendre :

    https://www.youtube.com/watch?v=AYslpedDfMw

     

  • LES MOTS JUSTES D'IMAN RAMADAN

    Imprimer

    La femme de Tariq Ramadan s'exprime pour la première fois

     

    https://www.youtube.com/watch?v=qYfMJUMsT4A&sns=fb

    Tariq.png

     

     

     

     

     

    Faire qu'il se taise par tous les moyens!

  • Conférence, mardi 13 février 2018 à 20h00

    Imprimer

    Pensée philosophique et spiritualité,

    par le Pr. Mustapha Jilali

    Le Centre Islamique de Genève a le plaisir de vous accueillir au 104, rue des Eaux-Vives 1207 Genève Entrée libre, bienvenue à tous !

  • TARIQ RAMADAN : QUE DE MENSONGES !

    Imprimer

    Free Tariq Ramadan Campaign

     

     COMMUNIQUE DE PRESSE


    free Tariq.jpgLe comité de soutien « Free Tariq Ramadan » demande la libération immédiate de Tariq Ramadan et le droit à un procès équitable

    https://www.facebook.com/FreeTariqRamadanCampaign/posts/1949251411769971

  • Conférence samedi 10 février à 20h00

    Imprimer

    LE CENTRE ISLAMIQUE DE GENEVE ORGANISE

    Une conférence par le Shaikh Youssef IBRAM sur le thème :

    L’engagement en Islam : l’exemple de Ja‘far Ibn Abî Tâlib

    Lieu : 104, rue des Eaux-Vives

    Entrée libre

  • Tariq Ramadan

    Imprimer

    Une information intéressante sur la procédure en cours ...

    L’alibi non vérifié de Tariq Ramadan

    >Faits divers|Timothée Boutry et Jean-Michel Décugis| 05 février 2018, 20h35 | MAJ : 05 février 2018, 21h40 |17

    Tariq Ramadan le 5 avril 2015. REUTERS /Stephane Mahe/File Photo
    Une réservation de billet d’avions, qui contredit les déclarations de l’une des plaignantes accusant l’islamologue de viols, n’a étrangement pas fait l’objet de vérifications. Le débat sur la détention de Tariq Ramadan sera tranché mardi.

    C'est un élément embarrassant dans l'enquête sensible visant Tariq Ramadan, mis en examen vendredi pour viols et placé en détention provisoire dans l'attente du débat qui se déroulera mardi devant le juge de l'enquête et des libertés (JLD). Selon nos informations, un document important pour la manifestation de la vérité s'est mystérieusement égaré au parquet de Paris avant de réapparaître très tardivement.

    En l'espèce, il s'agit de la réservation du billet d'avion entre Londres et Lyon pris par l'islamalogue le 9 octobre 2009, date de l'agression présumée dénoncée par l'une des plaignantes. Le document indique que le prédicateur, qui devait participer le soir même à 20h30 à une conférence dans la capitale des Gaules, se serait posé à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry à 18h35. Pour ses défenseurs, cette information fragilise considérablement les déclarations de son accusatrice qui explique avoir été violée «dans l'après-midi». N'ayant pas été informé de l'existence de cette pièce avant jeudi dernier, les enquêteurs n'ont pas été en mesure de confirmer ou d'infirmer cet alibi, en envoyant une réquisition à la compagnie aérienne par exemple.

    Dénonçant un «défaut de communication» qui porte «gravement préjudice à Monsieur Ramadan», ses avocats, Mes Yassine Bouzrou et Julie Granier, ont envoyé ce lundi après-midi un courrier à la Garde des Sceaux pour demander la saisine de l'Inspection générale de la justice.

    Les enquêteurs ne savent pas de quoi il retourne

    La réservation d'avion fait partie d'une note adressée le 6 décembre dernier par les avocats de Tariq Ramadan à la section P20 du parquet de Paris, c'est-à-dire la section chargée de diriger l'enquête préliminaire ouverte le 20 octobre dernier. Dans un e-mail du 7 décembre, le service de l'accueil et du bureau d'ordre pénal du parquet accuse pourtant réception de la note, précisant que le courrier «a été transmis au service compétent».

    Alors que le théologien est placé en garde à vue mercredi dernier, ses avocats s'étonnent qu'à aucun moment les enquêteurs du 2e district de police judiciaire (DPJ) ne l'interrogent sur son alibi. Et pour cause : ils ne savent pas de quoi il retourne. En urgence, Mes Bouzrou et Granier envoient un courrier au parquet de Paris pour obtenir des explications. Les policiers en font manifestement de même comme en atteste un procès-verbal rédigé jeudi après-midi par une capitaine du 2e DPJ : «Sommes avisés électroniquement par Madame L. de la réception d'un courrier adressé par Me Bouzrou au parquet de Paris en date du 6 décembre 2017. Madame L. nous indique que la section P20 n'a jamais été destinataire de ce courrier, sans raison connue».

    La perte temporaire de la note n'est donc pas contestée. Le procès-verbal décrit ensuite le contenu de ce courrier vieux de près de deux mois. La réservation du billet d'avion fait enfin son entrée dans la procédure le 1er février à 15h45, à quelques minutes seulement de la confrontation entre Tariq Ramadan et son accusatrice. L'islamologue sera mis en examen et incarcéré le lendemain à l'issue de sa présentation devant les juges d'instruction sans que ce fameux alibi ne soit vérifié. Contacté, le parquet de Paris «ne souhaite pas faire de commentaire».

     

  • Lettre de ceux qui sont patients derrière les barreaux des tyrans

    Imprimer
    M’est parvenue une lettre sous le titre : « Lettre de ceux qui sont patients derrière les barreaux des tyrans ». J’aimerais vous en transmettre en substance le contenu, ou au moins une partie :
    Les crises qui touchent notre communauté, disent les auteurs de cette lettre, sont de plus  en plus violentes, jour après jour, en ce qui concerne aussi bien la présidence en Egypte que les Frères musulmans, et même en ce qui concerne l’Islam dans son ensemble ! Ce sont des conditions d’une terrible dureté, que le mouvement des Frères musulmans n’a pas connues depuis plusieurs décennies. Même ceux qui étaient comptés comme des proches du mouvement lui ont décoché quelques flèches au plus fort de ces événements, et c’est comme si le monde entier n’avait pas d’autre objectif que de s’en prendre à l’unisson aux Frères.

    fm.jpg

    La foi, contre laquelle on ne peut rien

    Lire la suite

  • Davos : beaux discours

    Imprimer
    Le Word Economic Forum de Davos a été embelli cette année par des propos chargés de bonnes intentions. Donald Trump qui vient nous dire que la « Suisse est un pays formidable » (merci beaucoup), et Emmanuel Macron qui explique, dans un discours plus élaboré, il est vrai, que son projet politique est à la fois libéral et social. Klaus Schwab qui renchérit en affirmant : « Nous devons être sensibles aux voix d’un monde fracturé. Le développement économique durable ne peut être possible qu’avec l’inclusion sociale ».

    klaus.jpg

    Un humaniste à l'écoute de la misère du monde?

     

    Lire la suite