1959

29/09/2018

QUELLE PLACE POUR UN CROYANT DANS UN ETAT LAIQUE ? Compte-rendu du débat.

Sabine Tiguemounine : « Si mon voile vous dérange, le voile de l’intolérance que vous avez sur les yeux me dérange aussi. »

 Il y a eu une belle affluence pour le débat organisé par l’Union des organisations musulmanes de Genève (UOMG) ce jeudi 27 septembre 2018, sur le thème : QUELLE PLACE POUR UN CROYANT DANS UN ETAT LAIQUE ? Sujet abordé dans le cadre de la nouvelle loi sur la laïcité proposée par l’Etat de Genève. Le débat s’est déroulé dans la franchise et la bonne humeur, à l’image de ce que nous voudrions que Genève soit.

débat sept 2018.jpg


Les participants :

Sabine Tiguemounine

Référendaire contre la Loi sur la Laïcité de l'Etat.

49 ans, mère de 3 filles

Travaille comme infirmière et exerce la fonction de conseillère municipale à Meyrin

 

Pierre Vanek

Député d'Ensemble à Gauche (membre du mouvement solidaritéS), membre de la commission des droits de l'homme du Grand Conseil. Il s’est opposé à la "Loi sur la laïcité de l'Etat", lors de son débat en plénière du parlement, engagé en faveur des référendums contre la loi.

 

Marc Falquet

Député UDC au Grand conseil depuis 2009, membre de la Commission des Droits de l'Homme et conseiller municipal à Collonge Bellerive depuis 2011. 

 

Pierre Conne

Médecin de profession actuellement retraité.

Député depuis 2009, membre du groupe PLR au Grand Conseil et Membre de la Commission parlementaire des droits de l’Homme. Dans cette commission, il a participé aux travaux de la loi sur la laïcité de l’État et il a soutenu cette loi.

 

Jean-François Mayer

Historien et observateur des courants religieux contemporains, auteur de plusieurs livres et de nombreux articles. Il est le responsable de l'Institut Religioscope. Il a publié un rapport sur les communautés religieuses à Fribourg, dont il est originaire.

 

Hani Ramadan

Directeur du Centre Islamique de Genève, ancien président de l’UOMG, et auteur de plus d’une vingtaine de livres sur l’islam.

 

Modérateur :

Victor Sanchez, membre de l’InCite (l’Institut d’études de la Citoyenneté), il fait de la recherche sur la laïcité à Genève, va sortir une prochaine publication sur l’inclusion des acteurs musulmans dans le processus sur la laïcité à Genève.

 

Remarque :

Un auditeur a pris l’initiative de diffuser une partie de ce débat sur Facebook. Nous nous réservons une présentation plus complète et plus officielle de l’enregistrement que nous avons réalisé, si Dieu le veut !

https://www.facebook.com/1652147214839539/videos/2152348248425193/

21:23 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

L'Etat devrait être ouvert aux différentes sensibilités.

Le progrès social a toujours été principalement le fait des couches croyantes sociétales (par la mise en pratique des évangiles) pas forcément la hiérarchie des Eglises, mais le personnel des Eglises et certains croyants.

Pour un exemple, en France, aujourd'hui, où l'on déconstruit le social la présence en politique de représentants des Petits Frères des Pauvres serait utile...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/10/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.