1959

17/11/2018

Dieu est Pudique (audio 9 ')

Sermon en français :

http://www.cige.org/Sermons/DieuEstPudique1-f.mp3

Sermon en arabe :

http://www.cige.org/Sermons/DieuEstPudique1-a.mp3

Texte intégral :

Dieu est Pudique (Hayiyy)

Dieu est Pudique (Hayiyy). Cette qualité divine est mentionnée dans deux hadiths.

  • D’après Ya‘lâ Ibn Umayya – Dieu soit Satisfait de lui – le Messager de Dieu (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) vit un homme se laver à l’air libre sans vêtement. Il monta en chaire, loua Dieu et fit Son éloge, puis dit : « Certes Dieu – à Lui la Puissance et la Majesté – est pudique (Hayiyyun) et Chaste (Sittîr). Il aime la pudeur et la chasteté. Si donc l’un d’entre vous se lave, qu’il se cache. » (Abû Dâwûd, an-Nasâ’î)
  • D’après Salmân al-Fârisî – Dieu soit Satisfait de lui – le Messager de Dieu a dit : « Votre Seigneur – Béni et Exalté soit-Il – est Pudique et Généreux (Hayiyyun Karîm). Il éprouve de la pudeur vis-à-vis de Son serviteur, lorsque celui-ci lève vers Lui ses deux mains, de les repousser vides. » (Abû Dâwûd, Ibn Mâja)

hayiyyun.jpg

 


Ces deux traditions indiquent que la pudeur est une Qualité divine, selon ce qui correspond à la majesté et à la perfection de Dieu. Aucune créature ne peut être comparée à Dieu, au niveau de l’ensemble de Ses Attributs, que rien n’égale. Comme Dieu le dit dans le Coran : « Rien ne Lui est semblable, et Il est Celui qui entend (as-Samî‘ : l’Oyant), qui voit (al-Basîr : le Voyant) absolument. » (Coran, 42, 11)

Sa pudeur n’est donc en rien comparable à celle de Ses créatures.

Dans le Coran et la Sunna, la pudeur divine est mentionnée sous forme verbale. Dieu dit ainsi : « Certes, Dieu ne se gêne point (lâ yastah) de donner un exemple quelconque : un moustique, ou ce qui est au-dessus. »  (Coran, 2, 26)

Al- Bukhârî et Muslim rapportent d’après Abû Wâqid al-Laythî, alors que le Messager de Dieu (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) était assis dans la mosquée et que les gens étaient avec lui, voilà que trois individus arrivèrent. Deux se dirigèrent vers le Messager de Dieu, et l’un partit. Les deux se tinrent debout vers le Messager de Dieu. L’un des deux vit un espace libre dans le cercle, et il s’y assit. L’autre s’assit derrière eux. Quant au troisième, il leur tourna le dos et s’en alla. Lorsque le Messager de Dieu) eut fini de parler, il déclara : « Vous indiquerai-je ce qu’il en est de ces trois individus ? L’un a cherché un abri auprès de Dieu, si bien que Dieu le lui a accordé. L’autre a éprouvé un sentiment de pudeur (un sentiment de gêne) vis-à-vis de Dieu, si bien que Dieu a éprouvé de la pudeur vis-à-vis de lui. Quant au dernier, il s’est écarté, si bien que Dieu S’est écarté de lui. »

Ce que l’on peut dire de cette Qualité divine, c’est ce que l’on dit de l’ensemble de Ses Qualités – Glorifié soit-Il –. Nous reconnaissons ainsi que Dieu sait, mais non pas comme nous savons ; qu’Il voit, mais non pas comme nous voyons ; qu’Il entend, mais non pas comme nous entendons ; qu’Il veut, mais non pas comme nous voulons.

De la même façon, nous reconnaissons que Dieu est Pudique, mais non pas comme nous éprouvons nous-mêmes le sentiment de la pudeur.

Ibn al-Qayyim – Dieu lui fasse miséricorde – a affirmé : «  Dieu S’est décrit Lui-même par la pudeur, et Son Messager (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) L’a décrit ainsi : Dieu est Pudique et Généreux (Hayiyyun Karîm). (….) Umm Sulaym avait interpellé le Messager de Dieu en lui disant : « Ô Messager de Dieu ! Dieu n’est pas gêné par la vérité ! » Et le Prophète avait admis qu’elle s’exprimât ainsi. Le Prophète a dit par ailleurs : « Dieu n’est pas gêné par la vérité : n’ayez pas de rapport anal avec les femmes (sodomie). » (Ahmad, Ibn Mâja, authentifié par al-Albânî) »

Ibn al-Qayyim affirme encore : « Quant à la pudeur du Seigneur – Exalté soit-Il – vis-à-vis de Son serviteur, elle relève d’un genre complètement différent, que nos esprits ne peuvent concevoir, et dont nos intelligences ne peuvent se représenter la modalité. Sa Pudeur est faite de générosité, de bonté, de largesse et de majesté. Il est – Béni et Exalté soit-Il – Pudique et Généreux (Hayiyyun Karîm). Il éprouve de la pudeur vis-à-vis de Son serviteur, lorsque celui-ci lève vers Lui ses deux mains, de les repousser vides ; Il éprouve de la pudeur à châtier un homme âgé dont les cheveux ont blanchi dans l’Islam avec l’âge. Yahyâ Ibn Mu‘âdh disait : « Glorifié soit Celui qui, alors que son serviteur commet un péché, est Lui Pudique. »

Mes chers frères et sœurs en Islam,

Dieu aime Ses Noms et Ses Qualités, et Il aime en voir l’influence sur Ses créatures : Il est – Glorifié soit-Il – Pudique, et Il aime les gens pudiques. Il est Généreux, et Il aime les gens généreux. Il est Reconnaissant, et Il aime les gens reconnaissant. Il est Bienfaisant, et Il aime les gens qui sont bienfaisants. Il est Indulgent, et Il aime les gens qui sont indulgents. Il est Longanime, et Il aime les gens qui sont longanimes. Dieu aimant ces qualités, Il a ordonné à Ses serviteurs de se comporter selon l’exigence qu’elles renferment : Il leur a ordonné ainsi de faire preuve de pudeur, de bienfaisance, de miséricorde, de générosité et d’indulgence.

Les hommes qui sont les plus aimés de Dieu sont ainsi ceux qui peuvent être décrits par les qualités qu’Il aime. Les hommes qu’Il tient le plus en aversion sont ceux qui peuvent être décrits par les attributs que Dieu a en aversion. Des exceptions doivent cependant être faites : il ne convient pas que le serviteur outrepasse sa condition, en cherchant à acquérir les qualités qui expriment la grandeur, l’immensité et le pouvoir absolu et contraignant, qualités qui ne reviennent en droit qu’à Dieu. L’homme qui voudrait s’en affubler tomberait nécessairement dans l’injustice et la démesure.

Nous demandons à Allah de purifier nos cœurs et de nous accorder cette noble qualité : la pudeur. Allâhumma âmîn !

19:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.