1959

Communiqué de presse

Imprimer

 

 UOMG.jpg       Genève, le 17 mars 2019

 

Sur l'attentat dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande

 

 

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris les nouvelles affligeantes des crimes terroristes qui ont secoué la communauté musulmane en Nouvelle-Zélande. 49 personnes ont été tuées et plusieurs dizaines on été blessées, dont des enfants, dans deux mosquées à Christchurch.

 

L’UOMG condamne avec la plus grande fermeté ces attaques lâches, et ce crime contre l’humanité. Les images montrent un assaillant - filmant lui-même ses actes odieux - tirant de sang-froid sur  des hommes venant paisiblement faire leur prière dans une mosquée, juste avant leur office.

 

Nous exprimons nos condoléances les plus sincères aux familles de ces nombreuses victimes innocentes, ainsi  qu’aux blessés. Toutes nos pensées fraternelles les accompagnent.

 

« À Dieu nous appartenons et à Lui nous revenons. » (Coran, 2, 156)

 

La peur et la colère se développent. Nous ne devons cependant pas nous laisser abattre par cet acte terroriste, qui est l’une des conséquences de l’islamophobie grimpante dans le monde, dont notre pays, la Suisse.

 

Nous demandons aux autorités helvétiques de tout faire pour combattre le fléau de l’islamophobie.

 

Pour l’UOMG, 

Yavuz DURUKAN,

Président

 

Les commentaires sont fermés.