1959

Avec nos frères persécutés (sermon, ramadan 2019)

Imprimer

838_musulmans-opprimes.jpg

À quoi il convient d'ajouter la Syrie,   l'Egypte, la Palestine, Gaza,

le Sri Lanka aux dernières nouvelles, etc.

 En français : http://www.cige.org/Sermons/AvecNosFreresPersecutes_f.mp3

En arabe : http://www.cige.org/Sermons/AvecNosFreresPersecutes_a.mp3

Avec nos frères persécutés (ramadan 2019)

Il ne convient pas que nous passions le mois de ramadan sans penser à nos frères et à nos sœurs en Palestine et dans toute la région alentour. Ils défendent en effet une cause qui n’est pas seulement arabe, ni seulement palestinienne. Mais c’est une cause qui est avant tout islamique. Dieu dit ainsi dans le Coran : « « Gloire à Celui qui de nuit fit voyager Son serviteur (Muhammad) de la Mosquée Al-Harâm à la Mosquée Al-Aqsâ, dont nous avons béni l’alentour, afin de lui faire voir certains de nos signes. Il est Lui Celui qui entend et voit parfaitement. » (Coran, 17, 1)

Il convient que la Mosquée Al-Aqsâ soit dans le cœur de tout musulman, car elle est une partie de la foi du croyant. La Mosquée Al-Aqsâ est la première des deux qiblas[1] et elle est l’une des trois mosquées vers lesquelles il est indiqué de se rendre dans un but cultuel, afin de se rapprocher de Dieu. Le Messager de Dieu (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) a dit : « On ne voyage que vers trois Mosquées : la Mosquée Al-Harâm (la Mosquée sacrée qui se trouve à La Mecque), ma Mosquée que voici (qui se trouve à Médine), et la Mosquée Al-Aqsâ (qui se trouve à Jérusalem). » (Al-Bukhârî)

Mes chers frères et sœurs en Islam,

Le mois de ramadan est entièrement un mois de dons et de générosité. C’est le mois où l’on console les affligés et où l’on vient en aide à ceux qui vivent dans la pauvreté. Peut-on donc penser que nos actions seront acceptées, si nous oublions nos frères et nos sœurs en Palestine, qui subissent l’oppression des sionistes ?

Quelle honte de voir les Palestiniens persécutés, alors que les gouvernants et les princes arabes collaborent avec les pires ennemis de l’Islam, afin d’en venir à bout, conduisant nos savants et nos hommes pieux en prison. Les prisons d’Egypte, du Hijâz et des Emirats !

Quelle honte de voir les musulmans persécutés dans de nombreux pays, du Turkestan oriental jusqu’à la Péninsule arabique, sans trouver aucun appui venant des gouvernements arabes, alors que ces derniers dépensent des centaines de millions de dollars pour soutenir des tyrans criminels et des tortionnaires !

Quelle honte de voir le corps des enfants déchirés en Syrie sous les bombes, jusqu’à aujourd’hui, alors que la communauté internationale n’agit toujours pas, laissant au dictateur sanguinaire de Damas toute liberté pour perpétrer ses crimes et torturer ses victimes !

Quelle honte de voir l’homme élu, l’homme honnête et fidèle, le Dr Mohamed Morsi, ainsi que ses frères et les opposants au Coup d’Etat, de les voir en prison à l’heure actuelle, et depuis près de 6 ans, alors que le putschiste criminel as-Sissi est reçu dans les capitales occidentales, afin d’y réaliser de juteux contrats lui permettant d’obtenir des armes, non pas pour défendre son pays, mais pour y exterminer ses opposants, sous le prétexte fallacieux du terrorisme !

Ce qu’il espère sans jamais y parvenir, car Dieu ne soutient pas l’injustice, et l’heureuse fin reviendra à ceux qui se comportent avec piété.

Quelle honte de voir autant de délégations venues du monde entier à l’occasion de l’Eurovision, pour chanter à Tel-Aviv, oubliant et couvrant ainsi les hurlements des prisonniers palestiniens que l’on torture, et les gémissements des mères dont on a mutilé et tué les enfants ! Alors que l’entité sioniste ne respecte rien des droits de l’homme : ni la dignité des humains, ni les lois internationales, ni ce qui revient au peuple palestinien !

Mes chers frères et sœurs en Islam,

Nos actions seraient-elles acceptées si nous abandonnions nos frères et nos sœurs dans la détresse ?

Je pense que la réponse est claire : il est indispensable que nous les aidions d’une manière ou d’une autre, et que nous soyons toujours avec eux :

-Par nos invocations d’abord. Nous demandons à Dieu de libérer la Mosquée Al-Aqsâ et de porter son secours aux musulmans où qu’ils se trouvent. Et la victoire ne peut venir que de Dieu.

-Par nos dons ensuite, car Dieu nous a clairement montré quel est le commerce indispensable à notre salut, et susceptible de nous donner les meilleurs bénéfices, en disant dans le Coran : « Ô vous qui avez cru! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d'un châtiment douloureux ? Vous croirez en Dieu et en Son Messager et vous combattrez avec vos biens et vos personnes dans la voie de Dieu. Cela vous est bien meilleur, si vous saviez! » (Coran, 61, 10-11)

Aujourd’hui, mes frères et sœurs en Islam, pendant ce mois béni, nous réunissons vos dons pour venir en aide à nos frères et sœurs dans le besoin, dans le cadre d’une action humanitaire en faveur du Yémen, qui est plus nécessaire que jamais.

Donnez donc dans la voie de Dieu, avec une intention sincère.

Nous demandons à Dieu d’accepter nos œuvres de bienfaisance, et de nous apporter Son secours contre les tyrans injustes. Allâhumma âmin !

 

[1] On sait que le Prophète (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) s’était orienté d’abord vers Jérusalem pour prier, puis vers La Mecque.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel