1959

La mort du Dr Mohamed Morsi : un message pour tous (audio, 6')

Imprimer

Suite au décès du Dr Mohamed MORSI, président légitime d'Egypte, ce sermon a été donné le  21 juin 2019, au Centre Islamique de Genève, suivi de la prière du  vendredi, puis de la prière funéraire.

th.jpeg

Ils ont empêché que l'on prie publiquement pour lui en Egypte, cachant son corps

Dans le monde entier, de l'Indonésie au Maroc en passant par la Turquie, par millions, les musulmans ont prié pour lui

 

Audio 

-en français :http://www.cige.org/Sermons/MortMohamedMorsi_f.mp3

-en arabe : http://www.cige.org/Sermons/MortMohamedMorsi_a.mp3

Ecrit :

Louange à Dieu qui a dit : « Ô Mes serviteurs ! Je me suis interdit l’injustice, et Je l’ai interdite entre vous. Ne soyez donc pas injustes les uns vis-à-vis des autres. » Et que les bénédictions de Dieu ainsi que Sa paix couvre notre Prophète qui a dit : « L’injustice sera ténèbres au Jour de la résurrection. »

Mes chers frères et sœurs en Islam,

La mort du président légitime égyptien, le Dr Mohamed Morsi, est un message adressé à tous, sans exception. Ce message comprend des enseignements :

Premièrement, la mort nous attend tous afin que nous quittions l’étroitesse de ce bas monde, pour l’immensité de l’au-delà ; pour nous transporter du tribunal terrestre au tribunal céleste, de l’injustice des hommes à l’équité du Créateur des hommes. Dieu – Exalté soit-Il – dit dans le Coran : «Toute âme goûtera la mort. Mais c'est seulement au Jour de la résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n'est qu'un objet de jouissance trompeuse.» (Coran, 3, 185)

L’homme heureux, ce Jour-là, sera celui qui aura vécu pour Dieu, qui aura adoré Dieu avec sincérité, agi en faisant le bien, et lutté pour que la parole de Dieu domine tout autre parole. L’homme heureux sera celui qui aura défendu la cause de sa foi.

Oui. Notre fin, pour nous tous ici-bas, est la même : c’est la mort. Et la mort n’est qu’une porte qui donne sur l’après-vie et le Jour de la résurrection. C’est pour ce Jour que doivent s’engager ceux qui sont dotés d’intelligence et de piété.

Deuxièmement, cet homme, le Dr Mohamed Morsi, a été tué injustement.

-Il a subi une injustice flagrante, dont ce sont rendus coupables les militaires, responsables d’un coup d’Etat conduisant à sa mise à l’écart ; et aussi, la mise à l’écart de la volonté populaire. Il a subi, pendant six années, des mauvais traitements, administrés volontairement, qui ont entraîné sa mort, et qui ont été suivi d’un enterrement accompli rapidement et loin des regards, afin que les causes de son décès ne soient pas connues. Est-ce ainsi qu’il est permis de traiter le premier président élu légitimement en Egypte ? Nous demandons à Dieu qu’Il l’accepte parmi les martyrs et les hommes de bien.

-Autre injustice subie, venant cette fois de la communauté internationale, laquelle a soutenu le régime militaire, et a trahi le gouvernement légitime. Où donc est passée la démocratie ? Où donc sont passés les droits de l’homme ? Où donc est passée la défense de la liberté des peuples ? Tout cela n’a guère de sens et n’existe pas quand il est question des peuples musulmans. Et c’est la même histoire qui se répète, ici et là. En Syrie, en Palestine, au Soudan à présent et en Lybie ! Oui ! Une histoire identique : des forces intrusives et nocives se sont unies – qu’elles émanent de dirigeants arabes, ou des sionistes, ou des Etats occidentaux – unies pour empêcher les peuples musulmans d’arriver au pouvoir, afin de préserver leurs trônes et leurs intérêts ; et afin de défendre le projet sioniste qui n’a pas de frontières.

-Le Dr Mohamed Morsi est également victime, injustement, de la presse et des médias, qui ont trahi l’homme au mépris de la déontologie la plus élémentaire : la presse et les médias avaient l’obligation – et cela reste encore d’actualité – de condamner les militaires et de défendre le choix des urnes. Comment peut-il être concevable que des élus soient incarcérés, torturés et tués dans les geôles des putschistes, puis de voir la communauté internationale recevoir le criminel et traître al-Sissi pour réaliser des contrats de ventes et d’achats, notamment d’armes ? Tout cela, sans que nous entendions des voix émanant de la presse et des médias pour protester avec véhémence et sans relâche contre une telle barbarie ?

Troisièmement, la mort de cet homme honnête et sincère, qui a sacrifié sa vie pour défendre le droit et la vérité, sa mort est pour nous tous un appel. Un appel à revenir à notre foi, à nos principes, à notre éthique. A nous tenir fermement au Livre de Dieu et à la voie de Son Prophète (Dieu le couvre de bénédictions et de paix). A porter le message de l’Islam, même si cela doit se traduire par des persécutions allant jusqu’au meurtre.

Finalement, les portes du ciel se sont ouvertes pour cet homme intègre. A présent, il est libre et débarrassé des injustices humaines. Bien plus, il a obtenu une pleine victoire, parce que le critère qui permet de mesurer ce qu’est une victoire authentique, ne relève pas de la seule perspective terrestre et matérialiste, mais bien plus de la vérité qui apparaîtra auprès de Dieu – Glorifié et Exalté soit-Il –.

Innâ li Llâhi wa innâ ilayhi râji‘ûn

« A Dieu nous appartenons, et à Lui nous revenons. » (Coran)

Nous demandons à Dieu de faire miséricorde à Mohamed Morsi, et de l’accueillir dans son Paradis. Allâhumma âmîn !

morsi fun. 3.jpg

Prière funéraire à Al-Aqsâ

morsi fun 2.jpg

Prière funéraire en Turquie

morsi fun. 4.jpg

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel