1959

Tariq Ramadan, matin

Imprimer

On me permettra, au sujet de mon frère Tariq Ramadan, de faire les modestes observations suivantes :

-         Tout musulman confronté à des épreuves mérite le soutien de son entourage, particulièrement s’il subit une flagrante injustice, alors qu’il est innocent de ce dont on l’accuse : le viol de femmes dont les mensonges avérés ne sont désormais un secret pour personne. Iniquité à laquelle s’est ajoutée une campagne de dénigrements et de diffamations ignobles largement relayée par une presse et des médias qui, depuis le début de cette affaire, n’ont jamais respecté la présomption d’innocence.

-         Ceux qui ont cru, au sein de notre communauté musulmane, qu’il était temps d’en finir publiquement avec le Dr Tariq Ramadan – posture qui fait le bonheur de toutes celles et de tous ceux qui sont profondément hostiles à l’Islam et aux musulmans – ont révélé une absence de sagacité, voire pour certains une mesquinerie sans faille sur fond de jalousie. Ils ont oublié que le Prophète Muhammad (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) n’a jamais détourné son cœur d’une croyante ou d’un croyant, quelle que soient leurs erreurs (à l’exception, il est vrai, de l’assassin de son oncle, qu’il ne voulait pas voir, mais dont il a admis la conversion à l’Islam), pour la simple et bonne raison qu’il n’a cessé de nous transmettre ce message fondamental : la porte de la miséricorde est grande ouverte auprès de Dieu. Ceux qui, parmi les hommes, pensent réduire la clémence divine, ou agissent en maîtres d’un rejet définitif, ne sont pas les meilleurs d’entre nous ! Ceux qui, porteurs d’une science présomptueuse, décrètent l’exécution morale et sociale d’un homme, et cherchent vainement à y contribuer de surcroît, révèlent une absence de hauteur spirituelle…

-         Enfin, je remercie toutes celles et tous ceux qui ont laissé parler leur cœur, et qui inlassablement ont soutenu Tariq. On voulait le terrasser. Il s’est relevé, afin que sa voix, ses écrits, son inlassable engagement et son œuvre apportent une invincible espérance à ceux qui cheminent dans la nuit – leur nuit – et pour qui Dieu Seul éclairera le chemin…

 

Le Dr Tariq Ramadan s’exprime :

https://www.facebook.com/official.tariqramadan/videos/434931770455220/

https://www.facebook.com/official.tariqramadan/

Lire :

tariq devoir de vérité 2.jpg

https://www.amazon.fr/s?k=le+devoir+de+verite&adgrpid=74557437257&gclid=Cj0KCQjw5rbsBRCFARIsAGEYRwfF8GLpmNBPklCx-k2ouHmjTPyltrGS7Dkx8tiFlo8lgpsJoB0-OPUaArqNEALw_wcB&hvadid=369193767246&hvdev=c&hvlocphy=1002992&hvnetw=g&hvpos=1t1&hvqmt=e&hvrand=57767203367731845&hvtargid=kwd-870449255407&hydadcr=29551_1710538&tag=hydragooglech-21&ref=pd_sl_62h7vsag

Tariq Muhammad.jpg

 

 

Commentaires

  • Gratitude infini

  • Pour n’avoir jamais été partisane d’une morale victorienne qui inexorablement, nourrit l’hypocrisie et génère des désillusions, je propose d’attendre sereinement l’issue des procès intentés à Tariq Ramadan. Faisons confiance aux avocats des diverses parties en présence pour veiller à ce que ce rituel laïque se déroule de manière digne de nos institutions démocratiques.
    Extérieure à la communauté musulmane, je suis toujours frappée de voir à quel point de nombreux fidèles idéalisent, avec une susceptibilité à fleur de peau, leurs héros. Il me semble que d’autres traditions entretiennent un rapport plus décomplexé avec leurs modèles.
    Quelques décennies sur notre planète terre m’ont enseigné que les êtres dotés de grandes capacités sont souvent simultanément affligés de failles tout aussi spectaculaires. Ils sont les premiers à en souffrir. La sagesse me semble commander, tant qu'on n'est pas directement concerné, de ne prendre de chacun que ce qu’il a de meilleur à donner.
    Ne cédons pas à la tyrannie de l’émotionnel. Laissons les acteurs concernés régler leurs comptes comme ils peuvent et concentrons-nous avec dignité sur les multiples défis spirituels, sociaux, économiques et politiques que notre époque passionnante, mais périlleuse, nous assigne.
    Les ouvrages de Tariq Ramadan embrassent des sujets très variés. Ils dépassent largement la question des mœurs et restent à mon avis des pistes très stimulantes de réflexion.
    Yvonne BERCHER.

  • Slm 'alaykum chère frère,
    Vos quelques mots m'ont fait un grand bien et contre-balancent les exécutions verbales "fraternelles" vues ces derniers jours. Elles m'ont choquées.
    Nous devons beaucoup à toutes ces années de courage du P. Tariq Ramadan. Nous vous remercions également pour votre travail de pédagogie.
    Nous devrions nous souvenir aussi que les tentations sont grandes, que l'humain est faible, qu'on ne sait ce qu'il adviendra demain.
    Se souvenir aussi de la grande part de calomnies et d'extrapolations de nos contempteurs que beaucoup ont pris pour argent comptant...
    L'épreuve met à nu nos intentions. Nos coeurs sont reconnaissants et plein d'amour et implorent la miséricorde divine.
    Fraternellement

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel