1959

Islam et engagement

  • Cours du soir de langue arabe

    Imprimer

    Décembre 2022-Février 2023

    Cours donnés au Centre Islamique de Genève

    cours arabe.png

    104, rue des Eaux-Vives

    Pour niveaux débutants, moyens, ou avancés

    Ouvert à toutes et à tous

     -   niveau (débutants) : Les cours sont donnés les lundis de 18h00 à 18h50.

    • niveau (moyens) : Les cours sont donnés les lundis de 19h00 à 19h50.
    • niveau (avancés) : Les cours sont donnés les lundis de 20h00 à 20h50.

    Dates de la série : les lundis 5, 12 et 19 décembre 2022; et 9, 16, 23 et 30 janvier ;  et 6 et13 février 2023. 

     Prix pour toute la série : 90 Frs, soit 10 Frs par leçon.

    (Etudiants : Gratuit, frais de participation bienvenus : 30 Frs en tout). 

    Inscriptions : en se présentant aux premiers cours. Pour tout renseignement : 022 736 75 86. Courriel : cig@geneva-link.ch

  • Exposé-débat vendredi 25 novembre 2022

    Imprimer

    La nécessité de la norme révélée

    Quelle place pour la Révélation dans le monde dit moderne ? (2)

    L’avortement et l’homosexualité

    Entrée libre !

     

    Ciel-bleu.jpg

    Par Hani Ramadan 

    Conférence donnée le vendredi 25 novembre 2022

    à 19h30 

    Lieu :  Centre Islamique de Genève

    104 rue des Eaux-Vives

    Ouvert à toutes et à tous

  • SOIRÉE PORTES OUVERTES SUR L’ISLAM AU CENTRE ISLAMIQUE DE GENEVE 104, RUE DES EAUX-VIVES LE MARDI 8 NOVEMBRE 2022

    Imprimer

    Semaine des religions7 (1).jpg

    ENTREE LIBRE

    Cordialement et bienvenue!

  • Conférence-débat Vidéo

    Imprimer

    La nécessité de la norme révélée

    Quelle place pour la Révélation dans le monde dit moderne ?

    Ciel-bleu.jpg

    Par Hani Ramadan 

    https://fb.watch/ghyLZuBDGF/

    https://youtu.be/Hf64swEQxvM

  • Séminaire sur 《Vérité et idolâtrie》 , vendredi 21 octobre 2022

    Imprimer

    Bismi -Llah
    Assalamu ´alaykum, Bonjour !

    Séminaire sur Vérité et idolâtrie - Le monothéiste face aux imposturesdonné par Hani Ramadan

    Le vendredi 21 octobre 2022 de 19h30 à 21h30 au Centre Islamique de Genève (Rue des Eaux-Vives 104, 1207 Genève).

    vérité et substitution.jpg


    Une inscription est requise, vous pouvez le faire par mail (
    darscige@gmail.com) ou par SMS/Whats'App (079 175 40 96) en indiquant nom/prénom + adresse mail.

    Une participation à hauteur de
    5 CHF est souhaitée, vous pouvez payer sur place ou par twint (079 175 40 96) en *précisant dans le message "séminaire cige".*
    Ouvert à toutes et à tous
    Bienvenue !

    Cordialement

    Centre Islamique de Genève

  • Entendre un homme avant de le juger

    Imprimer

    La polémique enfle autour du cas Hassan Iquioussen

    iquouissen.jpg 2.jpg

     

    À notre avis, la traque qu’il a subie n’est pas due aux propos maladroits qu’il a pu tenir dans le passé (en 2004, il y a 18 ans !) sur le caractère des juifs, et pour lesquels il s’est excusé[1].

    Non. Si vous voulez vraiment connaître l’homme, il faut prendre le temps d’écouter ce discours d’un bout à l’autre. Le diffuser largement contribuera sans aucun doute à l’intelligence du débat.

    Chacun sera ensuite libre de se forger une opinion mesurée, autre que celle que nous livrent, sur un plateau convenu, les médias orientés.

    La vérité sur la Palestine - Hassan Iquioussen - YouTube

     

    [1]Hassan Iquioussen, prêcheur musulman accusé d'antisémitisme dans un article du Figaro et dont le ministre de l'Intérieur a condamné les propos, a reconnu vendredi 29 octobre 2004 avoir tenu des "propos déplacés" mais démenti être "antisémite", dans un entretien téléphonique.
    "Je reconnais avoir tenu des propos déplacés, je reconnais mes torts. Je condamne mes propos déplacés", a déclaré M. Iquioussen, qui réside à Bouchain (Nord). "L'antisémitisme est une horreur", a ajouté ce Marocain de 40 ans.
    Un prêcheur musulman<br>"reconnaît ses torts" (nouvelobs.com)

     

  • Les Livres révélés

    Imprimer

    Les Musulmans croient en la Torah, l'Evangile et le Coran. Trois Révélations à l'origine lumineuse pour le salut des hommes.

    Lequel de ces Livres révélés est aujourd'hui intégralement conservé ?

    Question essentielle à laquelle 

    mer mer désert.gif

    répondent les quatre sermons suivants.

    Meilleurs messages cordiaux.

    D’après l’imam as-Sayyid Sâbiq, Al-‘aqâ’id al-islâmiyya (Les éléments de la foi musulmane), avec des additions. 

    Les Livres révélés (1) : les feuillets d'Abraham et de Moïse

     

    En français www.cige.org/Sermons/LivresRevelesLesFeuilletsDAbrahamEtDeMoise-f.mp3

    En arabe www.cige.org/Sermons/LivresRevelesLesFeuilletsDAbrahamEtDeMoise-a.mp3

     

    Les Livres révélés (2) : Les caractéristiques du Coran

     

    En français www.cige.org/Sermons/LivresReveles2-f.mp3

    En arabe www.cige.org/Sermons/LivresReveles2-a.mp3

     

    Les Livres révélés (3) : L'altération de la Torah

     

    En français www.cige.org/Sermons/LivresReveles3-f.mp3

    En arabe www.cige.org/Sermons/LivresReveles3-a.mp3

     

    Les Livres révélés (4) : L'altération de l'Evangile

     

    En français www.cige.org/Sermons/LivresReveles4-f.mp3

    En arabe www.cige.org/Sermons/LivresReveles4-a.mp3

     

  • NON à Gérald DARMANIN. RESPECTEZ LES MUSULMANS ET LA LIBERTE D'EXPRESSION !

    Imprimer

    Bismi Llah Ar Rahman Ar Rahim
    Assalamu ´alaykum, Bonjour,

    NOUVELLE CAGNOTTE EN LIGNE !

    Afin de financer les frais d’avocat et de procédure concernant mon affaire contre la décision injuste de Gérald DARMANIN de m’interdire l’entrée du territoire français, mes amis ont mis en ligne une nouvelle cagnotte, qui est disponible depuis le 12 septembre 2022.


    Elle fonctionne et je remercie toutes celles et tous ceux qui m’accorderont leur soutien.

    Jazakumu Llahu khayran !


    CAGNOTTE ET SOUTIEN : https://www.leetchi.com/c/soutien-a-hani-ramadan

    Vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=DFthH3HWORc

    Lettre au ministre de l’Intérieur :

    https://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2022/07/18/atteinte-a-la-liberte-d-expression-et-cinq-ans-de-plus.html

    Communiqué :

    Procédure contre la décision du ministre Gérald DARMANIN - Islam et engagement (tdg.ch)

    Articles :

    • France : le prédicateur suisse Hani Ramadan lance « une procédure » contre Gérald Darmanin

    https://www.aa.com.tr/fr/monde/france-le-pr%C3%A9dicateur-suisse-hani-ramadan-lance-une-proc%C3%A9dure-contre-g%C3%A9rald-darmanin/2677066

    • Expulsions d’imams, fermetures d’associations et de mosquées : inquiétante chasse aux sorcières

    https://www.aa.com.tr/fr/journal-de-lislamophobie/expulsions-d-imams-fermetures-d-associations-et-de-mosqu%C3%A9es-inqui%C3%A9tante-chasse-aux-sorci%C3%A8res-contre-les-musulmans/2681343

     

  • Conférence donnée le vendredi 16 septembre 2022 à 20h00 à Genève

    Imprimer

     La nécessité de la norme révélée

    Quelle place pour la Révélation dans le monde dit moderne ?

    Ciel-bleu.jpg

    Par Hani Ramadan 

    Conférence donnée le vendredi 16 septembre 2022

    à 20h00 

    Lieu :  Centre Islamique de Genève

    104 rue des Eaux-Vives

      

    Entrée libre

    Ouvert à toutes et à tous

  • Le président Erdogan, dictateur dangereux ou humaniste convaincu ?

    Imprimer

     

    Erdogan ONU Ukraine.jpg

    Recep Tayyip Erdogan, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, lors de la réunion de Lviv où a été discuté le déblocage des cargos chargés de céréales ukrainiennes. — © Evgeniy Maloletka / keystone-sda.ch

    Le moins que l’on puisse dire est que la presse et les médias, en Occident, ne sont pas très favorables au président Recep Tayyip Erdogan.

    Sur le plan de sa gouvernance d’abord. Depuis son élection, on n’a jamais cessé de parler de « dérive autoritaire », tout en dénonçant un contrôle total de l’appareil politique depuis Ankara. Bref, le régime d’Erdogan serait assimilable à une dictature, d’autant plus dangereuse que l’homme est issu de la « mouvance islamiste », et qu’il a affiché son soutien aux Frères musulmans d’Egypte, contre le coup d’Etat militaire qui a destitué le président Mohamed Morsi. On oublie de considérer qu’Erdogan a été légitimement élu, qu’il a été confronté à une tentative de coup d’Etat militaire avortée, que son pays a été visé plusieurs fois par des attentats. Rappelons qu’à ce jour, l’Union européenne considère toujours le PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan) comme une organisation terroriste, alors que la presse a une fâcheuse tendance à inverser les rôles, en estimant que c’est l’orientation politique turque qui est à l’origine de ces tensions. Rappelons que le prétendu « dictateur » affrontera bientôt de nouvelles élections. En 2018, Erdogan avait remporté, dès le premier tour, l’élection présidentielle avec 52,6% des suffrages. Et il a annoncé plusieurs fois que les scrutins présidentiel et législatif auraient bien lieu en juin 2023, comme l’a prévu le calendrier électoral officiel.

    Sur le plan du nationalisme turc qui prendrait le dessus sur toute considération humaniste ensuite. Des reportages nous montrent ainsi des citoyens turcs exacerbés par la présence de réfugiés syriens. Sans nier cette réalité, il reste toutefois une tradition d’accueil de cette région de l'Anatolie, majoritairement solidaire de ses voisins fuyant la guerre. On oublie que la Turquie, comme le signale la très sérieuse plateforme de recherches Statista, « située aux portes du continent et au carrefour des turbulences migratoires, est le pays qui héberge le plus grand nombre de réfugiés et de demandeurs d'asile : soit environ 4 millions en 2021, ce qui représente 48 pour 1 000 habitants. » Il est remarquable d’observer, par ailleurs, que le programme d’Erdogan prévoit certes un retour d’une partie des Syriens chez eux, mais uniquement dans les zones démilitarisées et sécurisées, sans risque pour les populations civiles. Aucune autre nation n’a offert, à ce jour, une aide aussi considérable à un peuple voisin.

    Sur le plan des alliances enfin. La presse et les médias n’ont pas hésité à présenter le trio Erdogan, Poutine et Rohani comme étant le symbole de l’union de régimes peu recommandables, face aux modèles étasuniens et européens, garants de l’Etat de droit ! Position qui ne peut qu’alimenter les tensions et ne favorise surtout pas le dialogue. Par ailleurs, cet éclairage primaire manque singulièrement de subtilité : la Turquie, membre de l’OTAN, a su conserver cependant des liens diplomatiques étroits avec ceux que l’on voudrait mettre au ban des nations. Et cela, non pas en vue de basses manœuvres impérialistes visant à occuper ou exploiter la terre d’autrui, non pas dans le but de se faire réélire seulement, mais surtout par humanisme. La Turquie a été ainsi le seul pays capable de conduire, le 22 juillet dernier, la Russie et l’Ukraine à un accord sur l’exportation des productions agricoles nécessaires à la survie de millions d’individus ; et cela, sous l’égide des Nations unies. Le 18 août 2022, la presse officielle relevait que 25 navires chargés de céréales avaient quitté l'Ukraine depuis les ports d'Odessa, de Pivdenny et de Tchornomorsk, avec plus de 600000 tonnes de produits agricoles.

    Reste cette question : pourquoi est-il donc si difficile – pour nos responsables politiques et nos journalistes notamment – de reconnaître qu’un président musulman (islamiste si cela vous fait plaisir) est capable de respecter des échéances électorales, de mener une politique d’accueil inégalée, et d’être à l’origine de la distribution de tonnes de céréales, afin de repousser la menace de la famine et pour le bien de l’humanité ?

     

    Hani Ramadan

    Directeur du Centre islamique de Genève

    Le Temps, Opinion, 9 septembre 2022

    Le président Erdogan, dictateur dangereux ou humaniste convaincu? - Le Temps

  • SERIE DE 4 CONFERENCES SUR LE JUSTE MILIEU EN ISLAM (Sur Facebook et Youtube)

    Imprimer

    Le juste milieu en Islam (1)

    Introduction et approche du divin, foi et raison

    (16) Facebook

    Le Juste milieu en Islam (1) - YouTube

     

    Le juste milieu en Islam (2)

    • Les figures de Marie et de Jésus
    • Transcendance et immanence
    • Le destin, entre détermination et libre arbitre

       

    (16) Facebook

    Le juste milieu en Islam (2) - YouTube

     

    Le juste milieu en Islam (3)

    • Le culte et la spiritualité
    • Le corps et l’âme
    • La vie présente et l’au-delà

    (16) Facebook

    Le juste milieu en Islam (3) - YouTube

     

    Le juste milieu en Islam (4)

    • La tradition et la modernité
    • La lettre et l’esprit
    • La démocratie et la théocratie

    (16) Facebook

    Le juste milieu en Islam (4) - YouTube

    Lire la suite

  • Procédure contre la décision du ministre Gérald DARMANIN

    Imprimer

    Communiqué 

    Le ministre de l’Intérieur Gérald DARMANIN a renouvelé mon interdiction d’entrée du territoire français pour 5 nouvelles années (2022-2027).

    Il s’agit d’une atteinte grave à la liberté d’expression, pour des motifs fallacieux.

    • Aucune de mes actions en France n’a jamais constitué le moindre trouble à l’ordre public.
    • Je réprouve depuis toujours l’antisémitisme, qu’il ne faut pas confondre avec la dénonciation légitime des exactions sionistes.
    • Mes écrits et ma pensée récusent le terrorisme sous toutes ses formes, qu’il ne faut pas confondre avec la résistance légitime d’un peuple dont on vole en Palestine le territoire en violant systématiquement le droit international et les Conventions de Genève.

    Me Gilles DEVERS  assure ma défense pour ce dossier.

    Avocat, Docteur en Droit, HDR, Université Jean Moulin, Lyon.

     gilles@deversavocats.com

    Tél. : (33) 4.72.45.53.87

    Port. : (33) 6.14.26.31.69

     

    Hani Ramadan

    4 septembre 2022

    Annexe : Lettre au ministre de l’Intérieur

    ATTEINTE A LA LIBERTE D'EXPRESSION : Et cinq ans de plus? - Islam et engagement (tdg.ch)

  • Procès Beny Steinmetz : révélateur d’un processus d’exploitation et de répression internationales

    Imprimer

     Je lis dans la presse du 1er septembre 2022, à propos du procès en appel de Beny Steinmetz à Genève :

     

    « La tension est montée d’un cran ce jeudi au procès en appel de Beny Steinmetz et de ses acolytes. Et pour cause. Le témoin attendu n’est autre qu’Ofer Kerzner, citoyen israélien, ancien pilote militaire, connu pour ses investissements en Ukraine, distingué homme de l’année 2016 à Kiev, nommé consul honoraire à Jérusalem, philanthrope, ex-partenaire en affaires du magnat des mines, et surtout ex-ami depuis qu’il a déclaré avoir accepté de rendre service au prévenu en montant une combine pour justifier des transferts d’argent. Ambiance garantie. »

    Procès Steinmetz, jour 4: Le choc des titans - Le Temps , par Fati Mansour

    Or, les combines pour voler le bien des Africains sont connues depuis longtemps. Les condamner relève du bon sens. Mais il serait tout aussi important de dénoncer le système mis en place qui les rend possibles.

    Afrique.jpg

    J’avais publié en septembre 2013 un article sur la question, en évoquant le cas Steinmetz : Le sionisme, ennemi de l’islam et de l’humanité - Islam et engagement (tdg.ch)

    Et au vu des faits, je ne suis pas sûr de verser dans le complotisme…

    Hani Ramadan

    Afrique 2.jpg

  • Nous et Jean-Luc Mélanchon, et son parti !

    Imprimer

    Europe 1 a diffusé ce 30 août 2022 une information selon laquelle Jean-Luc Mélanchon aurait largement bénéficié du soutien des « islamistes » lors des élections présidentielles de 2022. Je l’apprends parce que mon nom est cité parmi les « influenceurs ». Je ne savais pas que j’avais autant de pouvoir en France. Va falloir nous en servir pour sortir Darmanin de la scène politique le plus tôt possible…

    Mélanchon 1.jpg

    Il s’agit d’être clair :

    Il existe un grand nombre de points sur lesquels la position de Mélanchon est discutable, voir détestable :

    • Quand par exemple il s’exprime sur « l’islam politique » qu’il dit rejeter. Cela démontre une approche superficielle de la question. Mais quel homme pourrait rester éligible et crédible en France en prenant le parti des élus en Egypte, par exemple ? Je parle des Frères musulmans qui ont suivi la voie des urnes, et qui sont en prison aujourd’hui par la voie des armes. Ce qui convient parfaitement au régime de Macron, ce grand républicain.
    • Plus grave, lorsqu’il commente la position de la Chine vis-à-vis des Ouïghours, refusant de parler de génocide. Selon lui « l’attitude de la Chine envers les Ouïghours est le fruit d’un problème plus global, celui de la manière dont est approchée la lutte contre le terrorisme islamiste. » Il reprend hélas maladroitement les termes de la propagande chinoise, alors qu’il est question d’un génocide reconnu : le jeudi 20 janvier 2022, les députés français ont adopté à la quasi-unanimité une résolution reconnaissant le “génocide des Ouïghours”par la Chine. Notons que Jean-Luc Mélanchon a nuancé dans un tweet ses propos :

     La Chine reconnaît qu'elle a mis des Ouïghours dans des camps de travail. On peut pas être d'accord avec ça, je le condamne. Mais pas d'hypocrisie : si on parle de «génocide», il faut intervenir pour l'arrêter. Or, ceux qui ont voté cela n'en feront rien.

    C’est vrai, mais on attendait mieux de quelqu’un qui se présente systématiquement comme le défenseur des droits humains. J’ajoute que c’est sans doute cette malheureuse position qui lui a valu de perdre les voix nécessaires pour passer devant Marine Le Pen.

    Cependant, Jean-Luc Mélanchon a des positions louables et courageuses qu’il faut relever :

    • Quand il défend une laïcité républicaine qui n’a pas à être intrusive en stigmatisant la communauté musulmane, victime d’islamophobie aggravée.
    • Quand il critique haut et fort les exactions sionistes commises à l’encontre des Palestiniens, et contraires aux valeurs républicaines.

    C’est sans doute ce qui lui vaut aujourd’hui l’accusation malveillante d’avoir été bénéficiaire des « voix islamistes ». Et ceux qui, parmi la droite dorée de Macron, lui ont reproché d’agir de la sorte pour recueillir le suffrage de la communauté musulmane, n’ont certainement pas fait mieux en reprenant les thèses de l’extrême-droite pour gagner la bataille électorale ! Entre les deux, les musulmans sont invités à danser au bal de l’hypocrisie. Voilà pour le système.

    En réalité, si beaucoup de musulmans ont voté Mélanchon, c’est parce qu’il était, de tous les candidats, celui qui défendait les valeurs républicaines sans se croire obliger de fustiger publiquement la croyance de ses concitoyens, et promettait de résister aux lobbies argentés qui dictent aux médias une forme de pensée unique conduisant à la haine diffuse de l’islam, dont il faut cacher la présence à tout prix.

    Des médias sous influence qui minimisent périodiquement, et de façon infâme, les crimes perpétrés à l’encontre des enfants de Palestine.

    Voilà le nœud de la question…

     Hani Ramadan

     

    Annexes :

     5h-7h : Europe Matin avec Christian Cardin et Sylvain Le Falher (europe1.fr)

    6h.30 le 30.8.2022

    Ecouter à 1h24 minutes

    INFO EUROPE 1 – Comment les islamistes ont orienté le «vote musulman» vers Jean-Luc Mélenchon

    INFO EUROPE 1 – Comment les islamistes ont orienté le «vote musulman» vers Jean-Luc Mélenchon

    1:44

    William Molinié, édité par Gauthier Delomez 06h28, le 30 août 2022, modifié à 06h52, le 30 août 2022

    Dans une note confidentielle du renseignement territorial qu’Europe 1 s’est procurée, les policiers estiment que Jean-Luc Mélenchon a pu bénéficier d’un "vote musulman" lors de l'élection présidentielle parce que ses prises de position ont été saluées et relayées par de nombreux influenceurs et activistes islamistes au cours de la campagne.

    C'est un document diffusé à une poignée de hauts fonctionnaires, de membres du gouvernement et jusqu’à l’Élysée, écrit le 17 mai 2022, trois semaines après le second tour de l’élection présidentielle. Emmanuel Macron est alors réélu, les élections législatives sont déjà en ligne de mire et Jean-Luc Mélenchon se rêve en Premier ministre.

    Le service central du renseignement territorial (SCRT) pose, dans une note confidentielle de 12 pages qu’Europe 1 s’est procurée, ses observations sur "les influences islamistes dans le cadre du processus démocratique". L'objectif est de comprendre pourquoi 69% des électeurs musulmans ont glissé un bulletin de vote quelques semaines plus tôt en faveur de Jean-Luc Mélenchon, tel qu’une étude de l’Ifop le révélait dans La Croix.

    Un "vote musulman" largement dicté par les islamistes

    Si le "vote musulman" n’est pas nouveau – "en 2007 et en 2012, les électeurs musulmans avaient massivement voté pour les candidats PS" –, rappellent les policiers du renseignement territorial, il a été en 2022 largement dicté par les islamistes qui ont "clairement tenté de peser dans la campagne". "Les prises de position de Jean-Luc Mélenchon sur la loi séparatisme lui ont attiré les faveurs de nombreux influenceurs communautaristes", écrivent-ils.

    >> LIRE AUSSI - «Ni arrangements, ni concessions» : Jean-Luc Mélenchon donne le ton pour sa rentrée politique

    Ce rapprochement trouve racine dans le "contexte pré-électoral" et le "débat quasi-permanent" sur la religion musulmane pendant 18 mois qui a favorisé "l’expression d’idées hostiles à l’islam et aux musulmans", selon cette note. Ce qui aurait "suscité la lassitude mais aussi la colère de fidèles s’estimant stigmatisés", sentiment partagé aussi bien par les musulmans rigoristes que ceux, plus modérés.

    Il est précisé que la "candidature d’Eric Zemmour […] a suscité une vive inquiétude parmi les fidèles" et que les agitateurs communautaristes ont ainsi trouvé "un allié aussi providentiel qu’involontaire en [sa] personne, candidat ouvertement hostile à l’islam."

    L'islamophobie supposée de l'État comme enjeu crucial du scrutin

    Dès lors, les islamistes ont ravivé ce sentiment de victimisation pour se positionner comme défenseurs de la communauté musulmane, gagner du crédit auprès des fidèles et leur faire croire que l’État était ouvertement islamophobe. Une thèse défendue par exemple par l’ancien avocat Rafik Chekkat, membre de l’association Agir contre l’islamophobie ou encore l’activiste décoloniale Siham Assbague, qui dans un tweet publié la veille du scrutin appelait les "jeûneurs" du ramadan à prier "contre Macron dont le quinquennat a été marqué par l’amplification des violences d’État contre les musulmans.[…] Et contre Le Pen bien sûr".

    Illustration, s’il en fallait une, que les tenants de l’islam politique ont cherché à faire de l’islamophobie supposée de l’État un enjeu central du scrutin aux yeux des musulmans.

    Mélenchon, le "moins mauvais" des candidats

    Pour les islamistes, Jean-Luc Mélenchon était "le moins mauvais candidat". En atteste le communiqué anonyme, non signé, diffusé sur les réseaux sociaux la veille du premier tour de l’élection présidentielle, relayé par les prédicateurs fréristes Vincent Souleymane et Hani Ramadan, un des frères de Tarik Ramadan, tous deux petits-fils d’Hassan el-Banna, fondateur des Frères musulmans. Le même jour, un autre imam frériste, Farid Slim, directeur pédagogique d’une association dans le viseur des services de renseignement, annonçait son intention sur sa page Facebook de voter pour le candidat de la France insoumise.

    Quelques jours auparavant, le Collectif contre l’islamophobie (CCIE), depuis dissout en France puis reconstitué en Belgique, avait publié une grille d’évaluation des candidats : Jean-Luc Mélenchon apparaissait comme le seul candidat "fidèle" à la laïcité, contre la fermeture des lieux de culte, contre la "loi séparatisme" et indifférent aux tenues vestimentaires.

    Dans la même veine, la journaliste considérée par le renseignement comme "pro-Erdogan", Feïza Ben Mohamed, a "publié une série de tweets justifiant son choix de voter pour Jean-Luc-Mélenchon, qu’elle considère comme le seul candidat crédible n’ayant pas pour ambition de se servir des musulmans pour faire oublier les problèmes de notre pays", poursuivent les auteurs de cette note.

    >> LIRE AUSSI - Journées d'été de la gauche en ordre dispersé : quel avenir se profile pour la Nupes ?

    Méfiance persistante entre Mélenchon et les "frères musulmans"

    L’attitude très virulente et décomplexée de ces influenceurs islamistes a contrasté avec celle, "plus prudente", relève le renseignement, des représentants officiels de l’islam de France puisque "dans leur majorité", les responsables cultuels "se sont gardés de donner des consignes de vote nominatives à l’occasion du premier tour". Pour le second tour, les figures de l’islam modéré (Musulmans de France, Grande mosquée de Paris, etc…) ont appelé à faire barrage à l’extrême-droite, suscitant alors les quolibets des influenceurs communautaristes.

    Ces derniers se sont ensuite divisés pour les législatives. Certains demandant aux musulmans de continuer à se mobiliser dans l’espoir d’une victoire de la Nupes, comme le suggère le partage, le 20 avril, d’Hani Ramadan du tweet du député insoumis Adrien Quatennens appelant à considérer les élections législatives comme le "troisième tour" de la présidentielle.

    D’autres, au contraire, ont pris leurs distances avec le parti de Jean-Luc Mélenchon, comme Rachid Chekkat, rappelant que le candidat insoumis s’était posé en adversaire de l’islam politique.

    Signe que la mouvance islamiste affiche une "méfiance persistante" avec la "classe politique institutionnelle", "les influenceurs fréristes n’iront pas vers une alliance durable avec LFI, qui restera toujours trop républicaine à leurs yeux", entrevoit, en conclusion, cette note du renseignement.

    Plus bas :

    Europe 1 fait la promotion de ma thèse de doctorat (Une critique de l'argument ontologique dans la tradition cartésienne ) !

    Aux universités d'été de LFI, Adrien Quatennens et Olivia Grégoire s'affrontent sur le pouvoir d'achatEUROPE1

    Finlande : au bord des larmes, la Première ministre défend ses fêtes controverséesEUROPE1

    Une critique de l'argument ontologique dans la tradition cartesienne93,16 €LA REDOUTE|

    SPONSORISÉ

     

     

    Information Europe 1 reprise par :

     

    Comment Jean-Luc Mélenchon a pu bénéficier d’un "vote musulman" - JForum

    Présidentielle 2022 : selon une note des renseignements territoriaux, le "vote musulman" dont a bénéficié Jean-Luc Mélenchon a été poussé par des islamistes - lindependant.fr

    Et dans la presse italienne

    Quel patto tra partiti rossi e islam radicale: la mano dei predicatori estremisti – Libero Quotidiano

     

     

  • Reprise des cours d'arabe et des cycles d’études islamiques dès le 12 septembre 2022

    Imprimer

    Bienvenue au 104, rue des Eaux-Vives !

    al-ilm nur.jpg

    Le savoir est lumière

     

     

    Cours pour enfants 2022-2023 | Centre Islamique de Genève (cige.org)

    cours arabe.png

  • Les Livres révélés : les feuillets d'Abraham et de Moïse

    Imprimer

    Sermon du vendredi 

    Coran récite.jpg

    Et récite le Coran distinctement ! (Coran, 73, 4)

     

    En français :

    www.cige.org/Sermons/LivresRevelesLesFeuilletsDAbrahamEtDeMoise-f.mp3

    En arabe :

    www.cige.org/Sermons/LivresRevelesLesFeuilletsDAbrahamEtDeMoise-a.mp3

  • Bulletin du Centre islamique de Genève n°83 - août 2022

    Imprimer

    CORAN : La famille de ‘Imrân (Sourate 3 versets 26-27)


    Avec al-Jîlânî : Lutter contre le mal en nous et autour de nous.
    De quelles armes disposons-nous ?

    Extrait de Vérité et substitution, par Hani Ramadan, édition Albouraq, Paris 2022

     

    Cordialement et bonne lecture !

    http://www.cige.org/DocPDF/Bulletin_83.pdf

    Bulletins du CIG | Centre Islamique de Genève (cige.org

     

    plume.jpg

    )

  • Les musulmans jeûnent pour la libération des enfants d’Israël !

    Imprimer

    Une leçon de l’Exode de Moïse et son peuple (sermon du vendredi) (audio)

     Chaque année, le 10 du mois d’al-muharram, il est recommandé aux musulmans de jeûner, afin de remercier Dieu d’avoir libéré les fils d’Israël.

    mer mer désert.gif

    Une victoire du monothéisme sur Pharaon !

    Sermon audio :

    En français :

    www.cige.org/Sermons/UneLeconDelExode-f.mp3

    En arabe :

    www.cige.org/Sermons/UneLeconDelExode-a.mp3