1959

Visages de l’imposture bis (22/07/2012)

 Notre ami Maurice-Ruben Hayoun se tient, par la parole au moins, aux côtés des révolutionnaires syriens.

Quel humaniste, ami des musulmans!

Il nous le prouvera encore en ayant l’obligeance de commenter pour nous les propos suivants. J’invite également les avocats de la CICAD à se livrer à ce petit exercice exégétique pour nous faire comprendre qu’Israël se tient décidément aux côtés des opprimés musulmans, de Gaza et d’ailleurs.

 

Extrait d’un article de la revue Kivounim (Orientation), publié par l’« Organisation Sioniste mondiale » à Jérusalem (n° 14, février 1982) : « L’éclatement de la Syrie et de l’Irak en régions déterminées sur la base de critères ethniques ou religieux, doit être, à long terme, un but prioritaire pour Israël, la première étape étant la destruction de la puissance militaire de ces États. (….) Riche en pétrole, et en proie à des luttes intestines, l’Irak est dans la ligne de mire israélienne. Sa dissolution serait, pour nous, plus importante que celle de la Syrie, car c’est lui qui représente, à court terme, la plus sérieuse menace pour Israël. »

 

Nous attendons toujours.

 

Hani Ramadan

15:01 | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | | |