1959

GAZA QU'ON ASSASSINE (23/01/2008)

 

Décidément, les déclarations du gouvernement israélien révèlent une arrogance idiote et une stupidité sans fond. Ehud Olmert affirme que “ la bande de Gaza est gouvernée par un régime assassin ”, et il veut faire comprendre à la population palestinienne qu’elle sera soumise à des pressions inhumaines tant que le Hamas restera au pouvoir. Voici donc que le seul pays qui applique prétendument la démocratie au Proche-Orient cherche à contraindre tout un peuple à renoncer à la démocratie !

Qui sont les assassins ?

L’armée israélienne empêche l’aide de la Croix-Rouge et l’acheminement des médicaments qui manquent dans les hôpitaux. Depuis le 15 janvier 2008, plus de 37 Palestiniens ont été tués, dont de nombreux civils.

Et lorsque Itzak Levanon, ambassadeur d’Israël auprès des Nations Unies à Genève, contre tout bon sens et contre l’opinion des tous les observateurs indépendants dans la région, prétend que la situation est loin d’être dramatique à Gaza, il fait preuve d’une parfaite mauvaise foi ! (Voir l’interview de ce jour, Tribune de Genève, 25 janvier 2008 : Crise humanitaire à Gaza : Israël dénonce une “ mise en scène.”)

En vérité, si la justice internationale était appliquée sans les privilèges octroyés au peuple élu, il faudrait conduire Messieurs Ehud Olmert et son ministre assassin, Ehud Barak, au Tribunal de la Haye, afin qu’ils répondent de leurs crimes odieux. Assassins, oui !… à moins que l’on considère que les Palestiniens ne sont que du bétail !

21:59 | Lien permanent | Commentaires (27) | |  Facebook | | | |