1959

MINARETS : LETTRE D'UN RABBIN CITOYEN

Imprimer

Bonjour

 

Je suis triste pour vous. La peur et l'ignorance ont gagné. Il y a 1 siècle l'abattage a été interdit, cela ne nous a

pas empêchés de fonder des communautés, de nous développer et de nous intégrer. Puisse-t-il en être ainsi pour vous

aussi.

 

Bechalom et que la bénédiction de Dieu vous inspire.

 

François Garaï, rabbin

 

Commentaires

  • "La peur et l'ignorance ont gagné"
    voilà un titre idéal de tout ce qui se passait contre un symbole islamique!

Les commentaires sont fermés.