1959

Adjoint du Pape, Prêtre converti à l'Islam

Imprimer

 

Vidéo : 10 minutes 35

Difficile de ne pas être ému en entendant le témoignage sincère et vrai de cet homme qui raconte son cheminement vers l’islam.

Non pas par les voies subtiles de la confrontation des théologies, mais par un appel qui se traduit simplement par le fait de suivre sereinement la ligne de son destin.

A l’heure où l’islam et les musulmans sont trop souvent présentés médiatiquement sous le mode de la barbarie, ces paroles sont réconfortantes.

Voir et écouter :

 https://www.youtube.com/watch?v=iB_R525Nt_w

Autre témoignage, avec beaucoup d'humour:


https://www.youtube.com/watch?v=oL5eyeD5Qek

Commentaires

  • Au nom de Dieu,

    Il m'est arrivé, dans mon inconscience, de demander à Dieu d'effacer de ma mémoire des moments de ma vie où j'ai été impertinente , impudique vis-à-vis de Lui.

    Dieu n'a cessé de m'ouvrir le cœur et d'y faire pénétrer Sa lumière; aussi, toutes les fois où ces souvenirs douloureux remontaient à la surface, mes joues s’irisaient de honte; et de considérer la station à laquelle je suis parvenue, grâce à Sa miséricorde, en comparaison de ce que j'avais pu dire ou penser jadis, je réalise alors Son infinie clémence, Sa grâce et Sa générosité vis-à-vis de Ses créatures.

    Il est aussi Le Sage et l'Omniscient; Dieu n'a pas exaucé ma demande car elle était erronée; se souvenir de ses fautes nous pousse à demander pardon, à reconnaître Ses bienfaits constants et à constater le chemin parcouru vers Lui, des ténèbres de l'ignorance à la Lumière.

    La mémoire c'est la vie du cœur:

    Car le souvenir impose l'humilité, la pudeur, le scrupule.

    Ne pas fuir son passé... mais fuir vers Dieu.

    Le rappel éduque et à travers le plus beau des rappels ( le Coran ), Le plus Sage des éducateurs s'adresse à Sa créature, la conviant en lui disant: souviens-toi...

    La Sourate "Ar-Rahman" est un hymne au rappel; Il est Le Doux et Le Contraignant.

  • Faut-il "fuir" vers Dieu?

    Se tourner vers Dieu, se laisser orienter, inspirer, guider, certes, mais "fuir"?

    Regarder, se regarder en face, "oser" se regarder en face comme en un autre miroir que le miroir habituel... à la recherche d'autres "points noirs", s'il y a lieu:

    Affronter... soi-même!

    "Front": courage, également.

  • Cher Monsieur,

    Merci pour le témoignage youtube #2

    Il m'a bien fait rire, ce monsieur :)

    Et il m'a surtout convaincue que la religion n'est pas à prendre au sérieux!

    Bonne soirée

    D.P.

  • Il serait intéressant de vous entendre nous dire votre opinion (réelle) et votre joie concernant la spiritualité (mais aussi le sort réservé) à celui ou celle qui prend le chemin inverse : de la religion d'Allah vers ailleurs, voire nulle part.

  • Bonjour,

    Je suis choquée par le manque de tolérance de Mme Denise Park et de Mr Jean
    Gowrié. Je pense qu'il ne faut pas s'endoctriner par une soi-disant laïcité qui, poussée à l'extrême de cette façon, entraîne le rejet systématique de l'autre et devient dangereuse et même plus extrémiste que n'importe quelle tradition religieuse ou spirituelle. Je respecte vos choix respectifs de non croyance(ou d'une spiritualité différente de la mienne) mais en même temps je trouve, tout comme Mr Ramadan, le témoignage du prêtre converti particulièrement émouvant, parce qu'il semble avoir trouvé une sérénité et une paix intérieure dans le choix qu'il a fait. Je souhaite que vos choix personnels de conscience religieuse ou de non croyance vous permettront un jour de trouver cette même paix intérieure,qui vous fera accepter l'autre dans sa différence jusqu'à suspendre vos jugements sur ses choix de vie.

  • @Suzanne, quelques mots simplement parce que vous me citez. Savez-vous quelle est la différence entre un aveugle et un voyant ? C'est que l'aveugle n'y peut rien, lui.

    Mais puisque vous écrivez sans même prendre la peine de lire, je vais reprendre vos propres mots, que vous répétez beaucoup : accepter l'autre dans sa croyance, libre choix, etc. (les trucs habituels) et je répète ma question : quel sort est réservé dans l'Islam à celle où celui qui prend l'autre chemin ? (librement, comme vous dites)

  • Suzanne, Suzanne, chère Suzanne...

    Si j'avais été intolérante à vos beaux yeux, je vous adresse immédiatement mes plus vives contestations!

    Voyez-vous, je pense que la religion n'est pas à prendre au sérieux.

    La vie non plus.

    Et la mort encore moins.

    Pourquoi? Parce qu'il suffit de lever les yeux vers le ciel, par une belle nuit étoilèe, pour être convaincue que la religion n'est pas sérieuse.

    En revanche, la Foi peut élever votre Âme vers les cieux.

    Le moteur, c'est la Quête.


    "Avec la puissance de l'aigle et avec la noblesse du lion
    Viens dans l'entrepôt de l"âme avec des yeux qui ne soient pas avides.
    Hâte-toi de te rendre là où ne sont ni tôt, ni tard
    Va vers les hauteurs, lâ où n'existent ni haut, ni bas".

  • Mme Denise Park
    On écrit "étoilée" et pas "étoilèe". C'est bien beau les envolées lyriques, mais il faut soigner son orthographe, sinon, cela perd en crédibilité...
    "il suffit de lever les yeux vers le ciel, par une belle nuit étoilèe, pour être convaincue que la religion n'est pas sérieuse." Convaincue ? Ça ne marche qu'avec les femmes, votre astuce ?
    La religion doit-elle être prise au sérieux ? Je dis oui, vous dites non. On peut en discuter. Mais je suis sûr d'une chose : il ne faut pas se prendre au sérieux.

Les commentaires sont fermés.