1959

OPINION 24Heures, 2 juillet 2021

Imprimer

Les Frères musulmans

  • Un mouvement pacifique et populaire

À propos de l’article intitulé « La mosquée de Prilly cumule les invités sulfureux » («24 heures » du 29 mai 2021).

En réaction à votre article, je tiens à apporter les éléments suivants. Les Frères musulmans constituent un mouvement qui demeure dans son engagement citoyen pacifique et populaire dans le monde. Il a offert à l’Égypte son premier président civil, et gouverne ou participe à la gouvernance de plusieurs pays, du Maroc à l’Indonésie. Ce mouvement défend la liberté de la presse et le respect de la volonté populaire, contrairement aux putschistes égyptiens. Vous présentez de façon négative une organisation derrière laquelle se tiennent des femmes et des hommes qui sont aujourd’hui victimes de torture, d’exclusion et d’arbitraire. C’est votre approche.

 image.png

Le Dr Mohamed Morsi
Frère musulman. Élu par les urnes. Destitué par les armes. 
Mort en prison.
 

Mais encore, si je suis certes l’un des petits-fils de Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans, je me demande ce que signifie votre éclairage, étant donné que je combats les putschistes en Égypte et me bats pour les droits de l’homme et l’arbitrage des urnes dans mon pays d’origine.

 Vous agitez en évoquant mon nom l’épouvantail de la peur et du discrédit. Je vous invite, en ce qui me concerne, au dialogue plutôt qu’à des raccourcis qui conduisent à nuire non seulement à ma personne, mais aussi aux institutions musulmanes de Suisse, dont le Complexe culturel des musulmans de Lausanne, dont je considère qu’il agit dans le respect des normes suisses en toute légalité.

 J’ajoute que nous vivons, Dieu merci, dans un pays où jusqu’à présent, on peut exposer librement les convictions idéologiques et politiques auxquelles on adhère sans finir en prison sous le prétexte fallacieux de verser dans le terrorisme. Il serait bon que cette liberté ne soit pas remise en cause. 

Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève

Commentaires

  • Je ne comprends pas pourquoi il y a cet acharnement de la part de l'Occident, et certaines dictatures arabes contre un mouvement qui représente bel et bien une identité voire une idéologie religieuse islamique pure et pacifique. Les chrétiens démocrates où le Likoud peuvent bien gouverner sans aucun problème, tandis que les frères musulmans sont constamment montrés du doigt, voire accusés de terrorisme, ce qui entrave leur participation à la vie politique comme cela était le cas en Egypte, après le coup d'état flagrant du dictateur as-Sissi. Le mouvement des frères musulmans est un élément essentiel du monde arabo musulman, et qui par sa participation positive dans plusieurs pays a pu contribuer au développement économique et social comme en Turquie, en Malaisie et en Indonésie ,et par conséquent améliorer la vie de ses citoyens. Donc il faut arrêter de stigmatiser ce mouvement pacifique par le biais des mensonges, car si on laisse la liberté aux peuples de choisir, ils choisiront et voteront pour des gens de confiance, comme cela s'est produit en Egypte après l'élection du président Morsi.
    Ilias

  • Malheureusement aujourd’hui nos médias ne reportent plus des faits mais jugent des personnes…

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel