1959

  • Sont-ce des êtres humains ?

    Imprimer

    Ils parlent d’humanisme, et laissent se noyer en mer, à leurs frontières, des enfants, des femmes et des vieillards qui fuient la guerre ou la misère.enfant noyé.jpg

    Ils parlent de démocratie, et leurs peuples se laissent mener comme des troupeaux, conduits par les directives d’une dictature sanitaire qui ne dit pas son nom.

     ouïghour camp 2.jpgIls parlent de droits humains et ils accueillent les tyrans sanguinaires en fermant les yeux sur les camps de concentration où l’on torture et extermine par millions des croyants.

     Ils parlent de « Conventions » et laissent des enfants à la merci des armées barbares, massacrés à Gaza sur l’autel du veau d’or et desenfant tué Gaza.jpg lobbies financiers.

     

    Ils parlent de civilisation et de progrès, et prônent les vertus de la « liberté » et du désordre sexuel, tout en s’en prenant aux femmes vertueuses pour leur arracher leurs foulards qu’ils donnent pour synonyme de la terreur.

     amalgames voile.png

    Ils seront offensés par ce discours en le considérant comme la caricature de la caricature qu’ils sont.

    Mais les meilleurs d’entre eux se reconnaîtront dans ce miroir hideux.

    Parce que les faits démontrent que tout ce qui est dit là est vrai.

     

    Hani Ramadan

     

     

  • Profiter des dix premiers jours du mois de dhu -l-hijja

    Imprimer

    Cette année, ces jours commencent le dimanche 11 juillet 2021

    Sermon

    En français :

    www.cige.org/Sermons/10PremiersJoursDhu -l-hijja_f.mp3

    En arabe :

    www.cige.org/Sermons/10PremiersJoursDhu -l-hijja_a.mp3

     

    images.jpg

    Texte :

    https://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2012/10/18/sermon-les-vertus-des-dix-premiers-jours-du-mois-de-dhul-hij.html

  • Paroles du vendredi

    Imprimer

    « Se souvenir de la mort qui vient »

    https://fb.watch/v/QXOcL1ZB/

    https://youtu.be/pENEqMeSl6c

    couleur-mer-bleue.jpg

     Cordialement et 

    BONNE SEMAINE !

  • OPINION 24Heures, 2 juillet 2021

    Imprimer

    Les Frères musulmans

    • Un mouvement pacifique et populaire

    À propos de l’article intitulé « La mosquée de Prilly cumule les invités sulfureux » («24 heures » du 29 mai 2021).

    En réaction à votre article, je tiens à apporter les éléments suivants. Les Frères musulmans constituent un mouvement qui demeure dans son engagement citoyen pacifique et populaire dans le monde. Il a offert à l’Égypte son premier président civil, et gouverne ou participe à la gouvernance de plusieurs pays, du Maroc à l’Indonésie. Ce mouvement défend la liberté de la presse et le respect de la volonté populaire, contrairement aux putschistes égyptiens. Vous présentez de façon négative une organisation derrière laquelle se tiennent des femmes et des hommes qui sont aujourd’hui victimes de torture, d’exclusion et d’arbitraire. C’est votre approche.

     image.png

    Le Dr Mohamed Morsi
    Frère musulman. Élu par les urnes. Destitué par les armes. 
    Mort en prison.
     

    Mais encore, si je suis certes l’un des petits-fils de Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans, je me demande ce que signifie votre éclairage, étant donné que je combats les putschistes en Égypte et me bats pour les droits de l’homme et l’arbitrage des urnes dans mon pays d’origine.

     Vous agitez en évoquant mon nom l’épouvantail de la peur et du discrédit. Je vous invite, en ce qui me concerne, au dialogue plutôt qu’à des raccourcis qui conduisent à nuire non seulement à ma personne, mais aussi aux institutions musulmanes de Suisse, dont le Complexe culturel des musulmans de Lausanne, dont je considère qu’il agit dans le respect des normes suisses en toute légalité.

     J’ajoute que nous vivons, Dieu merci, dans un pays où jusqu’à présent, on peut exposer librement les convictions idéologiques et politiques auxquelles on adhère sans finir en prison sous le prétexte fallacieux de verser dans le terrorisme. Il serait bon que cette liberté ne soit pas remise en cause. 

    Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève