1959

Islam et engagement - Page 2

  • Paroles du Ramadan

    Imprimer

     Durant tout le mois de Ramadan si Dieu le veut,


     Paroles du Prophète (Allah le couvre de bénédictions et de paix)

    et

    Sagesses d’Ibn ´Atâ’i-Llah chaque jour.

    mosquée.jpg

    1er hadith |  Dieu regarde nos cœurs

    La valeur d’un être humain ne se mesure pas à la couleur de sa peau, à sa beauté ou à sa laideur, mais seulement à la pureté de son cœur.

    https://www.facebook.com/1552411184877680/posts/2912442105541241/?d=n

    https://youtu.be/qodPvfDda3w

     

    https://www.youtube.com/channel/UCB3lIaoJwvlauzPOJqAaCLg

  • Epidémie : une occasion de revenir à l’essentiel

    Imprimer

    Le jeûne et la maîtrise de soi

     Beaucoup d’entre nous disposent de plus de temps pendant cette période troublée.

    C’est une bonne raison pour nous d’entamer le mois de ramadan avec les meilleures résolutions.

    priere-al-fajr.jpg

    https://www.youtube.com/watch?v=Bd0eoYjAFqg

  • Bulletin du Centre Islamique n°76

    Imprimer

    nouvelle lune.jpg

    BON RAMADAN !

    Et bonne lecture !

     

    http://www.cige.org/DocPDF/Bulletin_76.pdf

     

    • Commentaire du Coran : deux versets de la sourate Âl ‘Imrân, La famille de ‘Imrân
    • Avec ‘Abdu l-Qâdir al-Jîlânî : Réorienter nos cœurs
    • Hadiths sur le jeûne
    • Zakât al-fitr
    • Jeûne avec ta langue aussi
  • Période du coronavirus : un sermon par semaine (audio 9'19)

    Imprimer

    Semaine du vendredi 10 avril au jeudi 16 avril 2020

    La logique des croyants

    Pendant cette période de confinement ou de semi-confinement, le rassemblement du vendredi pour les musulmans n’est plus possible.

    Nous proposons une fois par semaine l’enregistrement d’un ancien sermon.

    Vous êtes invités à l’écouter, et si possible à le diffuser !

    En français :  http://www.cige.org/Sermons/LogiqueDesCroyants_f.mp3

    En arabe : http://www.cige.org/Sermons/LogiqueDesCroyants_a.mp3

    soleil levant.png genève.png

     Fraternellement

    Hani Ramadan

  • Epidémie : une occasion de revenir à l’essentiel

    Imprimer

    L’évocation d'Allah (Dhikr)

     Beaucoup d’entre nous disposent de plus de temps pendant cette période troublée.

    C’est une bonne raison pour nous de nous adonner à la pratique du dhikr (le rappel), qui est la meilleure de nos actions.

    priere-al-fajr.jpg

    https://www.youtube.com/watch?v=0jFlaslQ9Ds&t=481s

  • Période du coronavirus : un sermon par semaine (audio 9'30)

    Imprimer

    Semaine du vendredi 3 avril au jeudi 9 avril 2020

    Les miracles du Prophète (Dieu le couvre de bénédictions et de paix)

    soleil levant.png genève.png

    Pendant cette période de confinement ou de semi-confinement, le rassemblement du vendredi pour les musulmans n’est plus possible.

    Nous proposerons une fois par semaine l’enregistrement d’un ancien sermon.

    Vous êtes invités à l’écouter, et si possible à le diffuser !

     

    En français : http://www.cige.org/Sermons/MiraclesDuProphete_f.mp3

    En arabe : http://www.cige.org/Sermons/MiraclesDuProphete_a.mp3

     

     Fraternellement

    Hani Ramadan

     

  • Epidémie : une occasion de revenir à l’essentiel

    Imprimer

     Beaucoup d’entre nous disposent de plus de temps pendant cette période troublée.

    C’est une bonne raison pour nous de nous plonger dans la lecture du

     CORAN

    Vivre avec le Livre d'Allah et le réciter

    coran.jpg

    https://www.youtube.com/watch?v=xuCuEw4dGDo&t=2104s

  • Le CORONAVIRUS : CHÂTIMENT DIVIN ?

    Imprimer

    Dans un précédent sermon, j’ai cité une parole du Prophète Muhammad (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) : « La turpitude n’apparaît pas au sein d’un peuple, au point qu’il la pratique ouvertement, sans que se répandent les épidémies et les maux qui n’existaient pas chez ses prédécesseurs. » (Ibn Mâja, Ahmad, al-Hâkim)

    coronavirus.png 2.jpg

    Quel enseignement ?

    Or, cette parole étant authentique, il est tout à fait normal qu’elle interpelle les esprits libres dans le contexte actuel. Depuis moins d’un demi-siècle, nous observons que l’on nous annonce à intervalles réguliers des nouvelles formes de pathologies, inconnues jusqu’alors. Pour certaines d’entre elles, il est évident que leur propagation peut être mise en rapport avec une sexualité débridée. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, on parle doctement et médicalement dans ce cas de « maladies sexuellement transmissibles ». Pour d’autres maux, comme le coronavirus, il peut en aller autrement.

    Cela étant, la maladie a en Islam un sens profond : elle survient comme un élément purificateur de nos péchés, ou comme une source d’élévation spirituelle, ou comme un rappel à l’humilité.

    Ces observations ne nous permettent en aucun cas de considérer qu’un malade – quel que soit le mal dont il est atteint – mérite notre opprobre parce qu’il est touché par tel ou tel syndrome ! Rappelons l’exemple du Prophète Ayyûb – Job – soumis dans sa chair à de terribles souffrances, et nous donnant un exemple édifiant de patience et de confiance.

    Pas de jugement donc en ce qui concerne les individus alités! Mais de la compassion, et une volonté commune de lutter par tous les moyens contre la propagation de ce virus.

    Tout malade mérite notre soutien. 

    « En Islam, la maladie est une forme de purification. Comme le rappelle l’authentique tradition du Prophète (Dieu le couvre de bénédictions et de paix), même le fait d’être égratigné par une épine efface une partie de nos péchés. Dieu se tient ainsi aux côtés du malade, comme du pauvre et de l’affamé. Le Messager de Dieu nous a transmis ce merveilleux hadith :

    « Dieu -Exalté soit-Il- dira au Jour de la résurrection :

    « Ô fils d’Adam, J’étais malade et tu ne M’as pas visité ! »

    L’homme répondra : « Mon Seigneur, comment aurais-je pu Te visiter alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    « Ne savais-tu pas que Mon serviteur untel était malade et pourtant tu ne lui as pas rendu visite ? Si tu lui avais rendu visite, tu M’aurais trouvé auprès de lui.

    Ô fils d’Adam, Je t’ai demandé de Me nourrir et tu ne l’as pas fait ! »

    « Mon Seigneur, comment aurais-je pu Te nourrir alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    « Ne savais-tu pas que Mon serviteur untel t’a demandé de le nourrir et tu ne l’as pas fait ? Ne savais-tu pas que si tu l’avais nourri tu aurais trouvé cela[1] auprès de Moi ?

     Ô fils d’Adam, Je t’ai demandé à boire et tu ne M’as pas désaltéré ! »

    « Comment aurais-je pu Te donner à boire alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    « Mon serviteur untel t’a demandé à boire et tu ne l’as pas désaltéré. Ne savais-tu pas que si tu l’avais désaltéré, tu aurais trouvé cela auprès de Moi ? » (Muslim)

     D’autres hadiths montrent que donnant l’exemple, le Prophète (Dieu le couvre de bénédictions et de paix) visitait aussi bien le non-musulman que le musulman, et que dans chacun de ses gestes, le message de l’Islam apparaissait dans toute sa grandeur et sa beauté : répandre l’amour et la miséricorde, et œuvrer constamment pour le bien de tous. »[2]

     

    Lire aussi cet article qui m’a été transmis :

    Coronavirus : La presse américaine rend hommage au Prophète Mohammed 

    Par

    Ayyoub Lasri

     24/03/2020

    Le célèbre hebdomadaire américain Newsweek, a consacré un article au Prophète de l’Islam mettant à l’honneur les mesures d’hygiène et les conseils prophétiques qu’il  a transmis à l’humanité en cas de pandémie il y a plus de 1400 ans. 

    « La pandémie de COVID-19 oblige les gouvernements et les sources d’information à fournir les conseils les plus précis et utiles à la population mondiale, car la maladie est en effet de portée mondiale. Les professionnels de la santé sont en forte demande, tout comme les scientifiques qui étudient la transmission et les effets des pandémies.

    Des experts comme l’immunologue Dr Anthony Fauci et le journaliste médical Dr Sanjay Gupta disent qu’une bonne hygiène et la mise en quarantaine, ou la pratique de l’isolement des autres dans l’espoir de prévenir la propagation de maladies contagieuses, sont les outils les plus efficaces pour contenir le COVID-19.

    Savez-vous qui d’autre a suggéré une bonne hygiène et une mise en quarantaine pendant une pandémie?

    Mohammed , le prophète de l’Islam, il y a plus de 1 400 ans.

    Bien qu’il ne soit en aucun cas un expert «traditionnel» en matière de maladies mortelles, le prophète Mohammed avait néanmoins de bons conseils pour prévenir et combattre un développement comme COVID-19.

    Le prophète Mohammed   a dit: « Si vous entendez parler d’une flambée de peste dans un pays, n’y entrez pas; mais si la peste éclate dans un endroit pendant que vous y êtes, ne quittez pas cet endroit. » (….)

    Et si quelqu’un tombe malade ? Quel genre de conseils le prophète Mohammed  donnerait-il à ses semblables qui souffrent de douleur?

    Il  encourageait les gens à toujours chercher un traitement médical et des médicaments: « Faites usage d’un traitement médical », a-t-il dit, « car Dieu n’a pas fait de maladie sans en nommer un remède, à l’exception d’une maladie – la vieillesse ».

    Peut-être plus important encore, il savait quand équilibrer la foi avec la raison. (….)

    Considérez l’histoire suivante, liée à nous par le savant perse du IXe siècle, Al-Tirmidhi: Un jour, le prophète Mohammed a remarqué qu’un bédouin quittait son chameau sans l’attacher. Il a demandé au Bédouin: « Pourquoi ne pas attacher votre chameau? » Le Bédouin a répondu: « Je mets ma confiance en Dieu. » Le Prophète a alors dit: « Attachez d’abord votre chameau, puis mettez votre confiance en Dieu. »

    Le prophète Mohammed a encouragé les gens à chercher des conseils dans leur religion, mais il a espéré qu’ils prennent des mesures de précaution de base pour la stabilité, la sécurité et le bien-être de tous.

    En d’autres termes, il espérait que les gens utiliseraient leur bon sens. »

     

     

    [1] Cela, c’est-à-dire la récompense de ta bonne action.

    [2] Extrait de mon livre : La miséricorde en Islam, éditions Tawhid, Lyon.

  • Période du coronavirus : un sermon par semaine (audio 6')

    Imprimer

    Semaine du vendredi 27 mars au jeudi 2 avril 2020

    soleil levant.png

    La compréhension de l’Islam

    Pendant cette période de confinement ou de semi-confinement, le rassemblement du vendredi pour les musulmans n’est plus possible.

    Nous proposerons une fois par semaine l’enregistrement d’un ancien sermon.

    Vous êtes invités à l’écouter, et si possible à le diffuser !

     

    En français : http://www.cige.org/Sermons/ComprehensionDeLIslam_f.mp3

     En arabe : www.cige.org/Sermons/ComprehensionDeLIslam_a.mp3

     

     Fraternellement

    Hani Ramadan

  • Epidémie : une occasion de revenir à l’essentiel

    Imprimer

     

    priere-al-fajr.jpg

    Beaucoup d’entre nous disposent de plus de temps pendant cette période troublée.

    C’est une bonne raison pour nous de nous interroger sur la gestion des jours de notre vie.

    LE TEMPS

    Il vaut plus que de l’or : c’est la vie

     

    https://www.youtube.com/watch?v=pNwh_dOg3X0

  • PAROLES DU VENDREDI : période du coronavirus 2020 (vidéo)

    Imprimer

    Face au coronavirus : sincérité, patience et gestion de notre temps

    couleur-mer-bleue.jpg

    https://www.youtube.com/watch?v=JJ9TaTdPNzo&list=PLJwIEl9qQztvXFEs2h6sS3KsJIDeAaDX_&index=2

  • Période du coronavirus : un sermon par semaine

    Imprimer

    Semaine du vendredi 20 mars au jeudi 26 mars 2020

    soleil levant.png genève.png

    L’Islam, une religion aisée

    Pendant cette période de confinement ou de semi-confinement, le rassemblement du vendredi pour les musulmans n’est plus possible.

    Nous proposerons une fois par semaine l’enregistrement d’un ancien sermon.

    Vous êtes invités à l’écouter, et si possible à le diffuser !

    En français : http://www.cige.org/Sermons/IslamReligionAisee_f.mp3

    En arabe : http://www.cige.org/Sermons/IslamReligionAisee_a.mp3

     

    Fraternellement

    Hani Ramadan

  • Epidémie : une occasion de revenir à l’essentiel

    Imprimer

    Beaucoup d’entre nous disposent de plus de temps pendant cette période troublée.

    C’est une bonne raison pour nous de revenir à une pratique plus authentique de la prière :

    priere-al-fajr.jpg

     

    La prière "Son sens profond"

    https://www.youtube.com/watch?v=D87JiIUCGL0&list=PLJwIEl9qQztv6Lhh_WD6wmeCUnhHzOBeP

    La prière "Comment l'accomplir de la meilleure façon"

    https://www.youtube.com/watch?v=R62oJJYlXC0&list=PLJwIEl9qQztv6Lhh_WD6wmeCUnhHzOBeP&index=2

  • LE DR TARIQ RAMADAN PARLE DE MALCOM X

    Imprimer

    Très belle conférence qui parle du passé, et nous éclaire grandement sur notre présent!

    Un passé terriblement actuel!

    malcom x 3.png

    Cinq enseignements fondamentaux

    https://www.facebook.com/390241030990199/posts/3335617603119179/?d=n

    tariq.png

    Nouveau livre :

    Une biographie de cette figure de l'islam américain du XXe siècle qui permet de découvrir un homme en quête de sens qui porta ses idées jusqu'au martyr.

    https://www.lalibrairie.com/livres/malcolm-x_0-4211801_9791022501811.html?ctx=40d63df30c54144e48019b9502eb825c

     

    Lire la suite

  • Sermon : Le sens de l’épidémie et la volonté de s’en protéger

    Imprimer

    Dans tout ce qui arrive aujourd’hui, il y a des leçons et des sujets de réflexion que le croyant musulman perçoit, et que d’autres ne perçoivent pas nécessairement.

    Sermons en audio (7 : 49) :

    En français : http://www.cige.org/Sermons/SensDeLepidemie_f.mp3

    En arabe : http://www.cige.org/Sermons/SensDeLepidemie_a.mp3

    Malgré les persécutions subies par les Ouïghours en Turkestan oriental, la communauté internationale n’a pas bougé pour mettre fin aux atrocités perpétrées par le régime de Pékin : la cause de cette passivité est la volonté de préserver des intérêts économiques importants, dépendant de bonnes relations avec la Chine. Et voilà que surgit le coronavirus, qui change complètement la donne ! Les frontières de la Chine sont fermées, les intérêts économiques oubliés, et cela dans le but de préserver la santé de l’homme, là où il se trouve.

    Observe donc ce qu’a pu faire une minuscule créature pour remettre en cause la prétendue toute puissance de l’Empire du milieu !

    coronavirus.png

    LE CORONAVIRUS : LA CHINE ET LE MONDE VACILLENT!

    Il y a effectivement pour le croyant, en tout cela, des leçons à retenir, notamment s’il revient aux enseignements du Prophète (Dieu lui accorde bénédictions et paix) qui a dit : « La turpitude n’apparaît pas au sein d’un peuple, au point qu’il la pratique ouvertement[1], sans que se répandent les épidémies et les maux qui n’existaient pas chez ses prédécesseurs. » (Ibn Mâja, Ahmad, al-Hâkim) Ce hadith nous montre avec évidence quelle peut être la cause de l’apparition de maladies nouvelles. L’une de ces causes est le fait que les hommes se livrent ouvertement à la turpitude, comme la fornication et l’adultère, ce qui déclenche des maladies et des épidémies nouvelles. 

    Cela ne signifie en aucun cas que nous nous réjouissions du malheur qui touche ceux qui sont atteints par le coronavirus. Au contraire, le musulman est le premier à penser que nous devons tout faire pour nous protéger et protéger nos semblables des épidémies.

    Il est le premier à se conformer aux mesures médicales recommandées par les instances compétentes. Notre Prophète (Dieu lui accorde bénédictions et paix) a dit : « Lorsque vous entendez qu’une épidémie sévit dans une terre, n’y entrez pas ; et lorsqu’elle sévit dans une terre où vous vous trouvez, n’en sortez pas ! » (Al-Bukhârî, Muslim) Parole qu’un éminent professeur a pu commenter en disant : « C’est un sommet auquel est arrivé la médecine moderne dans sa tentative de mettre une limite à l’expansion de toute épidémie dangereuse. »

    Les musulmans se doivent ainsi de tenir compte de la réalité de la contagion, et ils doivent se conformer aux directives médicales qui leur seront utiles grâce à Dieu.

    Ils doivent aussi trouver un refuge dans les invocations, et ne pas délaisser cette pratique.

    Abân Ibn ‘Uthmân a dit : «  J’ai entendu ‘Uthmân Ibn ‘Affân – que Dieu soit Satisfait de lui – dire : « Le Messager de Dieu (Dieu lui accorde bénédictions et paix) a dit : « Tout serviteur qui dit le matin de chaque jour et le soir de chaque nuit : Au Nom d’Allah, Celui dont avec le Nom rien ne saurait nuire sur terre ni au ciel, et Il est Celui qui entend tout, l’Omniscient, bi-smi l-lâhi l-ladhî lâ yadurru ma‘a smihi shay’un fi l-ardi wa lâ fi s-samâ’. wa huwa s-samî‘u l-‘alîm (trois fois), rien ne lui nuira. » Or, Abân était atteint de paralysie à l’extrémité de l’un de ses membres. Un homme présent dans l’assistance se mit à le regarder (alors qu’il rapportait ce hadith). Abân lui dit : « Que regardes-tu ? Le hadith est tel que je te l’ai rapporté, mais j’avais omis de le dire ce jour-là (le jour où j’ai été touché par la maladie) afin que Dieu réalise ce qu’Il m’avait destiné. » (Abû Dâwûd, at-Tirmidhî)

    L’expression « Bismi Llâh, au Nom d’Allah » veut dire que je me mets sous la protection de Dieu, ce qui signifie que lorsque le Nom de Dieu est évoqué, l’adorateur est protégé et rien ne saurait lui nuire. On retire donc de cela un enseignement utile et général : le rappel de Dieu protège le serviteur. Cela signifie que s’il est exposé par exemple à un animal nuisible ou venimeux, son venin n’aura pas d’effet.

    On remarque également qu’un homme dans l’assemblée regarde Abân qui est atteint de paralysie à l’une des extrémités de son corps, ayant l’air de lui dire : toi qui rapportes cette parole, comment se fait-il que tu aies été atteint ? Abân comprend le sens de son regard et lui dit : « Que regardes-tu ? Le hadith est tel que je te l’ai rapporté, mais j’avais omis de le dire ce jour-là (le jour où j’ai été touché par la maladie) afin que Dieu réalise ce qu’Il m’avait destiné. »

    Ce qui signifie que pour Abân, ce que le Prophète (Dieu lui accorde bénédictions et paix) a dit est vérité, et qu’il n’a été atteint de cette maladie que parce qu’il avait omis de dire trois fois cette parole : Au Nom d’Allah, Celui dont avec le Nom rien ne saurait nuire sur terre ni au ciel, et Il est Celui qui entend tout, l’Omniscient, bi-smi l-lâhi l-ladhî lâ yadurru ma‘a smihi shay’un fi l-ardi wa lâ fi s-samâ’. wa huwa s-samî‘u l-‘alîm.

    On retire de cela qu’il est nécessaire d’être assidus dans nos invocations.

    Sois donc attentif à ne pas laisser passer un jour sans répéter matin et soir cette parole : Au Nom d’Allah, Celui dont avec le Nom rien ne saurait nuire sur terre ni au ciel, et Il est Celui qui entend tout, l’Omniscient, bi-smi l-lâhi l-ladhî lâ yadurru ma‘a smihi shay’un fi l-ardi wa lâ fi s-samâ’. wa huwa s-samî‘u l-‘alîm.

    bismi Llah...la yadurru.jpg

    Nous demandons à Allah qu’Il fasse que nous soyons de ceux qui évoquent constamment Son Nom. Nous Lui demandons de nous protéger et de préserver notre entourage. Allâhumma âmîn !

     

    [1] Publiquement, sans éprouver de honte.